Présidentielle 2019 : Le Khalife général des Niassènes appelle à la non-violence et des prières pour une paix au Sénégal


Le Khalife général de Médina Baye, Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahima Niass a a lancé ce vendredi, veille de démarrage de la campagne électorale, un vibrant appel à la paix, à l’endroit des populations, en vue de la présidentielle 2019.
 
"En cette veille d’ouverture de la campagne électorale tous les regards sont tournés vers le Sénégal. Ce, pour voir si notre pays va s’ériger, comme toujours, en modèle de démocratie. Il revient alors à l’ensemble des leaders d’opinion et des autorités religieuses de les rappeler à l’ordre."
 
Serigne Cheikh Mahi Cissé qui a porté la parole du guide religieux a recommandé des prières, mais aussi un comportement exempt de reproche, pour une élection apaisée. "Le Sénégal est notre pays. La paix nous profite tous. Mais, s’il intervenait des violences aussi, c’est nous-mêmes qui allions les endurer. Donc une paix durable au Sénégal nous incombe tous. Le Sénégal est un bien commun. Nous avons tous le droit de bâtir notre pays, mais nul n’a le droit de tenter de le détruire; nul n’a le droit de laisser quelqu’un le détruire. Le choix d'un président de la République, ne demande pas l’usage de la force. Tout passe par le vote. Donc cela ne nécessite pas l’usage de violence verbale ou physique."

Vu l’importance de ces prochaines joutes, le khalife général des Niassènes a appelé les sénégalais à beaucoup prier afin que la prochaine présidentielle se passe bien. Recommandation est faite à tous les sénégalais de prier pour qu’au lendemain de la présidentielle chacun puisse vaquer tranquillement à ses occupations. 
 
Vendredi 1 Février 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :