Pour la libération de Cheikh Oumar Diagne : Les activistes manifestent ce mercredi en direction de la prison de Rebeuss.


Le 27 avril prochain, le collectif « COLICOD » qui regroupe des mouvements de la Société civile, des activistes et les guides religieux va organiser une manifestation pour la libération de Cheikh Oumar Diagne, dans la matinée entre 09 heures à 14 heures, à partir du rond-point UCAD,  direction Rebeuss. 
Selon les membres de ce mouvement, l’arrestation de M. Diagne est politique en ce sens qu’il n’est pas en phase avec la politique de l’État consistant à imposer aux Sénégalais l’agenda Lgbt.

Pour Karim Guèye, le professeur Cheikh Oumar Diagne « est un prisonnier politique, Macky Sall l’a utilisé pour le faire taire en passant par Djibril War parce qu’il dérange ce gouvernement. »

L’arrestation de Cheikh Oumar Diagne est une « atteinte liberticide au « démocratisme » du Président Macky Sall contre le Peuple sénégalais, a accusé Karim Gueye. C’est « l’agenda Lgbt qu’on veut nous forcer dans ce pays. Les Lgbt l’ont emprisonné avec l’accord du président de la République Macky Sall. »

Le président du mouvement la jeunesse au pouvoir, Mansour Mboup est d’avis lui que certains principes sont menacés.

« Ce dont il est question, ce sont la liberté d’expression et les droits et libertés qui sont de plus en plus menacés depuis l’arrivée de Macky Sall au pouvoir en 2012 », assure-t-il.

En tout cas, le collectif reste convaincu qu’il ne s’agit pas d’un problème entre Djibril War et Cheikh Oumar Diagne. « Il s’agit de deux entités, celle qui lutte contre l’homosexualité et celle qui fait sa promotion. Cheikh Oumar est un homme de dieu. La place qu'occupe actuellement Cheikh Oumar Diagne c’est celle des gens qui ont détourné des milliards », clame l'imam Dramé, Membre du mouvement And Sam jikko yi.

« Les chefs religieux n’ont pas le droit de semmurer dans un silence et laisser Cheikh Oumar Diagne passer la prière en prison », a-t-il bouclé.

Ils appellent les leaders d’And Sam Djiko yi, à sortir de leur silence, et de se mettre debout pour la libération de Cheikh Oumar Diagne. Ils affirment que le motif de l’arrestation de Cheikh Oumar Diagne, serait sa déclaration de  candidature pour les élections législatives du 31 juillet prochain. Mais, il affirme que même si le gouvernement ne le libérait pas, il sera candidat à la candidature.
Lundi 25 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :