Paralysie de la Justice : Le SYTJUST évalue l’impact de leur grève et donne rendez vous pour de nouvelles luttes


Le Syndicat des Travailleurs de la Justice (SYTJUST) qui avait appelé a une grève de 72 heures sur l’ensemble du territoire national s’est réjoui de la mobilisation des travailleurs qui a été une réussite totale sur toute l’étendue du territoire national. Le mot d’ordre de grève décrété par le Bureau Exécutif National (BEN) a été très largement respecté par l’écrasante majorité des membres du Syndicat des Travailleurs de la Justice (SYTJUST) affirme t’il.
 « Il en a résulté que tout le service public de la Justice a été bloqué. Les audiences ont été renvoyées et la délivrance d’actes administratifs et judiciaires n’a pas été possible. Pendant 72 heures, il n’y a pas eu de justice au Sénégal. L’exercice du pouvoir judiciaire a été sévèrement entravé ».
Selon le SYTJUST, « l’impact de cette grève est inestimable tant au plan économique qu’au plan social » et précise que le blocage des services du Ministère de la Justice, des Cours et Tribunaux « n’est pas le but recherché par les travailleurs de la Justice ». Mais que par ce mouvement d’humeur, les syndicalistes comptent protester « contre le manque de sincérité que lui a manifesté le gouvernement qui, apparemment, remet en cause la mise en œuvre effective des réformes qu’il avait pourtant initiées d’un commun accord avec le SYTJUST ». (…) Pendant quatre ans, assure le SYTJUST, les travailleurs ont fait preuve de patience et de responsabilité, en participant à un dialogue social paisible qui n’a abouti qu’à des engagements non encore respectés par le gouvernement ».
Les travailleurs de la Justice se sont dit résolus à continuer et à intensifier la lutte jusqu’à la satisfaction de toutes leurs revendications « qui au-delà des questions d’intérêts matériels et moraux de travailleurs, est bien celle du peuple sénégalais, car son but ultime est l’amélioration de la qualité du service public de la Justice qui est si nécessaire à la consolidation de l’État de droit » conclut le le Bureau Exécutif National.
Vendredi 23 Mars 2018
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :