PROCÈS IMAM NDAO : Vers un nouveau renvoi aujourd’hui ?


Pause dans le procès de l’affaire de la caisse d’avance pour une autre méga affaire : le procès de l’imam Ndao. Après l’ouverture tant attendue le 27 décembre 2017, son jugement inédit, en compagnie d’une trentaine de personnes pour terrorisme, avait été renvoyé pour aujourd’hui. Mais on risque, à coup sûr, de s’acheminer vers un autre renvoi. « Tout dépendra de ce que décidera le juge », a lancé Malick Lamotte hier (en suspendant l’affaire Khalifa Sall pour jeudi), sans que l’on ne sache s’il parlait de lui-même à la troisième personne ou s’il parlait d’un nouveau juge.
Pour l’audience de décembre dernier, les 32 avocats des présumés terroristes, choisis d’office par le barreau du Sénégal, ont tardivement reçu le dossier de leurs clients. Ce qui avait été officiellement avancé comme motif du renvoi. Mais elle avait également coïncidé avec une prestation de serment d’avocats à la salle 4. Les parents des récipiendaires ainsi que l’assistance nombreuse venue soutenir l’imam Ndao avaient fait craquer la salle au point que les forces de sécurité étaient débordées. « On ne veut pas que ce qui s’est passé la dernière fois se reproduise », a déclaré hier Malick Lamotte. Une tenue simultanée du procès de Khalifa Sall et Cie et de celui de l'imam Ndao et de ses coaccusés, sous la supervision du même juge, dans la même salle, parait donc invraisemblable.
 Imam Ndao et ses 31 coaccusés sont inculpés pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et blanchiment d’argent de capitaux dans le cadre d’activités terroristes en bande organisée, d’actes terroristes par menace et complot, et d’apologie du terrorisme et financement du terrorisme en bande organisée...
Enquete
Mercredi 14 Février 2018
Dakar actu




Dans la même rubrique :
QUI EST EN CRISE !

QUI EST EN CRISE ! - 17/07/2018