Nigeria : au moins deux morts et 10 blessés dans l’effondrement d’une mine d’or


Au moins deux personnes ont été tuées et 10 blessées mercredi dans l'effondrement d'une mine d'or dans l’Etat de Zamfara, au nord-ouest du Nigeria, a indiqué samedi à l’AFP un responsable de l'Agence nationale de gestion des urgences (Nema).

"Deux corps ont été retrouvés et 10 personnes ont des blessures diverses. Un nombre indéterminé de mineurs illégaux présumés morts sont encore sous terre", a déclaré Aliyu Kafindangi, responsable de formation au nord-ouest du Nigeria pour la Nema.

D'après ses déclarations, les opérations de secours se poursuivaient samedi dans le village de Dan Kamfan, pour remonter à la surface les corps des mineurs piégés dans l'accident.

Les raisons de l’effondrement ne sont pour l’heure pas connues.

Mais les accidents dans les mines sont fréquents dans la zone, en raison de l'instabilité des sols et des moyens archaïques utilisés, d'après la Nema.

Pour diverses raisons de sécurité, le gouvernement de l'Etat de Zamfara avait interdit à nouveau l'exploitation des mines en septembre 2023.

Les autorités locales craignent particulièrement que les ressources minières soient accaparées par des groupes armées.

Mais dans cet État où l’orpaillage est l'une des seules ressources pour les habitants, de nombreux sites miniers continuent de fonctionner, sans aucune mesure de sécurité ni règles d’hygiène.

Depuis quelques années au Nigeria, l’activité minière devient de plus en plus dangereuse, en raison de la présence de groupes jihadistes, ou de bandits adeptes d'enlèvements et de vols armés.

A quoi s’ajoute le risque d'empoisonnement au plomb sur les sites.
Samedi 9 Décembre 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :