New York : un sénégalais hébergeait 87 migrants dans son sous-sol moyennant 300 dollars par mois


La ruée des jeunes africains, notamment sénégalais vers les États-Unis d’Amérique se poursuit et certaines personnes déjà établies au pays de l’oncle Sam tentent de tirer leur épingle du jeu par tous les moyens.  

I. Sarr, propriétaire d’un commerce dans un immeuble situé dans le Queens, l’un des 5 arrondissements de la ville de New York, est dans de sales draps. Ibou Sarr un sénégalais établi dans ce quartier de New York, a été arrêté pour avoir hébergé pas moins de 87 migrants dans le sous-sol du bâtiment qui abrite son commerce, révèle le quotidien Les Échos dans sa dernière parution. 

Loin d'être animé par un élan de générosité voire d’humanisme, le sieur Sarr réclamait à ses compatriotes 300 dollars le mois, soit plus de 180 000 Fcfa pour leurs besoins en logement et la nourriture (3 repas par jour). Ainsi, ce business aurait rapporté à Ibou Sarr plus de 300 000 dollars, soit un pactole de près de 200 millions de francs CFA de loyer annuel.

D’après Les Échos, un appel des secours au 911 a permis de mettre à nu ce business et une inspection du bâtiment s’en est suivie. « L’appelant s’était plaint du fait que des vélos électriques de livraison remplissaient la cour du bâtiment », a confié le maire de New York, Éric Adams, à la presse américaine, reprise par le journal. 

Selon le rapport de police, une quarantaine de lits ont été trouvés au rez-de-chaussée et dans la cave. 

Ainsi après que le refuge a été démantelé et qu’un ordre d'évacuation du bâtiment a été émis pour des raisons de sécurité, les migrants ont été transportés vers un refuge pour migrants dans le Bronx. 

 
Jeudi 29 Février 2024
Alain Bonang



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :