Lutte contre la coupe abusive de bois : Bûcherons et Industriels déclarés "persona non grata" dans le Niombato


Lutte contre la coupe abusive de bois : Bûcherons et Industriels déclarés "persona non grata" dans le Niombato
Malgré les nombreux efforts visant à interdire la coupe de bois au Sénégal, ce phénomène reste encore le casse-tête des populations du Niombato, notamment celles de la commune de Toubacouta. Ce matin, un comité restreint composé d'un conseiller municipal, du chef de village de Ndoubouth et de notables, après une visite au niveau du théâtre d'opérations de la grande coupe de Caïlcédrats, a fait face à la presse pour dénoncer cette pratique. " Dans le Niombato, la situation est catastrophique car des coupeurs de bois qui pour la plupart viennent de la commune de Toubacouta, terrassent tous les jours nos Caïlcédrats sans tambour ni trompette. La forêt communautaire la plus menacée est celle appelée la " Forêt de Diarré". Pis, ils utilisent des tronçonneuses très sophistiquées pour couper nos arbres", a déclaré le conseiller municipal, par ailleurs porte-parole du jour, Moussa Seydi.
 
Très remonté contre les détracteurs de la forêt du Niombato, le conseiller municipal s'est permis de faire dans la menace. " Nous connaissons tous les coupeurs de bois d'ici et d'ailleurs. Et ils ne nous font pas peur puisqu'au moment venu nous allons tous les dénoncer. Il n'y a que notre forêt qui nous intéresse et malheureusement elle peut disparaître à tout moment avec leurs tronçonneuses 'ravageuses'. Plusieurs Caïlcédrats ont été coupés ce mois-ci et si rien n'est fait, l'irréparable pourrait se produire avec la disparition du " Haya Sénégalensis" ou Caïlcédrat. Nous interpellons le président de la République et son premier ministre afin que des mesures idoines puissent être prises dans la lutte contre ce fléau".
 
Rappelons que le Caïlcédrat est un grand arbre ayant une écorce grise et pouvant atteindre 30 à 35 mètres de haut, avec un fût court et trapu qui peut avoir jusqu'à 2 mètres de diamètre. 
Jeudi 5 Avril 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :