Lors de la rencontre avec l’émir du Qatar : « Il faut réformer les règles d’accès au crédit, lutter contre les pratiques fiscales abusives, instaurer la justice climatique »


Le Chef de l’Etat Macky Sall a rencontré l'Émir du Qatar. Immédiatement après l'ouverture du Forum de Doha, le Président Sall et l'Émir du Qatar ont eu un tête à tête. La rencontre a été axée sur des investisseurs Qataris prouvant ainsi l'attractivité du Sénégal pour l'investissement direct étranger.

Ce forum lancé en 2003 réunit chaque année des dirigeants étatiques, d’organisations internationales, du secteur privé, de la philanthropie et de la société civile pour promouvoir le dialogue sur des défis critiques auxquels le monde est confronté. "Construire des futurs communs est le thème de la 21e édition.



Le président de la République chaque fois que l’occasion se présente avec des dirigeants influents du monde prône pour une gouvernance équitable. En d'autres termes, dit-il, réformer les règles d’accès au crédit, les critères de notation des agences d’évaluation, les instances décisionnelles comme la BM et le FMI, lutter contre les pratiques fiscales abusives, instaurer la justice climatique.


Lors du Forum, le Président Sall va développer le thème : « Systèmes économiques inclusifs pour une croissance durable ».

Durant son intervention, le Président Sall a donné les exemples de politiques publiques  au Sénégal qui favorisent la croissance et l’inclusion sociale  comme le PSE avec la transformation structurelle de l’économie par des investissements massifs. Il a aussi insisté sur le capital humain, l'équité territoriale et la justice sociale, PUDC, Bourses de sécurité familiale, CMU ; DER/FJ, ciblant particulièrement les femmes et les jeunes qui constituent la composante majoritaire de la population.
Dimanche 10 Décembre 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :