Liberté provisoire : La demande de d’Oustaz Assane Seck rejetée !


Le 21 novembre dernier, Oustaz Assane Seck était interrogé dans le fond par le juge du deuxième cabinet. Quelques jours auparavant, ses avocats avaient introduit une demande de mise en liberté provisoire. Selon nos informations, le parquet et le juge se sont opposés à cette demande. De leur côté, les avocats d'Oustaz Assane Seck ont introduit une nouvelle demande en espérant que son audition dans le fond va peser sur la balance informe le journal Libération. 

Pour rappel, Oustaz Assane Seck avait été écroué en mai dernier pour atteinte à la sûreté de l'Etat, appel à l'insurrection, actes et manœuvres à troubler l'ordre public. Il avait été arrêté auparavant par la Sûreté urbaine (Su) à Sébikhotane. Oustaz Assane Seck avait été interpellé à suite d'une émission télévisée dans laquelle il affirmait : « Soit Ousmane Sonko est candidat et il gagnera l'élection; soit il n'est pas candidat et le pays brûle. » 

Par ailleurs, ce jeudi, la Chambre d'accusation se penche encore sur l'appel de Mohamed Samba Djim, dit «Hannibal » dans les réseaux sociaux à qui la liberté provisoire avait été refusée à cinq reprises. «Hannibal Djim » est en prison depuis le 14 février passé pour financement d'activités séditieuses et subversives, appel à l'insurrection, incitation à des actes de nature à troubler la sûreté de l'Etat et apologie de la violence.

Mouhamadou Moustapha GAYE
Jeudi 30 Novembre 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :