Le procureur requiert l'acquittement de huit (08) accusés


Le procureur requiert l'acquittement de huit (08) accusés
Le procureur a requis l'acquittement pur et simple de huit parmi les accusés d'activités terroristes par association de malfaiteurs, actes de terrorisme par menace ou complot, blanchiment de capitaux, financement du complot et apologie du terrorisme. Il s'agit des nommés Marième Sow, Ibrahima Hann, Alpha Diallo, Omar Keita, Mor Mbaye Dème, Mamadou Moustapha Mbaye, Boubacar Decoll Ndiaye et Daouda Dieng. 
Le procureur est d'autant plus convaincu de leur innocence qu'il admet n'avoir aucun élément de preuve contre ces accusés qui ont pour la plupart fait plus de deux ans en détention préventive. Le tort de Marième Sow, selon le procureur, c'est d'avoir été choisie par Coumba Niang pour garder l'argent que son époux, Matar Diokhané lui avait remis. Disciple de l'Imam Ndao, Ibrahima Hann a été arrêtée pour avoir envoyé des sms de soutien à son guide. Ce qui aux yeux du procureur, ne constitue nullement un crime.
Aly Ciré Ndiaye est également d'avis qu'Alpha Diallo et Omar Keita n'ont plus rien à faire en prison de même que Mor Mbaye Dème qui a eu le malheur d'avoir été cueilli en même temps que le nommé Mouhamed Ndiaye Abou Youssouf. Pour Mamadou Moustapha Mbaye, le procureur reconnaît qu'il est certes un chercheur qui s'intéresse au jihad, mais rien n'établit qu'il a essayé d'embrasser cette idéologie. En ce qui concerne Boubacar Decoll Ndiaye, le procureur avoue n'avoir rien contre lui.
Lundi 14 Mai 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :