Le milliardaire chinois Jack Ma va céder le contrôle de Ant Group


Le fondateur et ancien patron du géant chinois du e-commerce Alibaba, Jack Ma, va céder le contrôle de l'entreprise fintech Ant Group dans le cadre d'une restructuration, a annoncé samedi la société.

"Aucun actionnaire, seul ou conjointement avec d'autres parties, n'aura le contrôle de Ant Group" après la réalisation de l'ajustement, a indiqué l'entreprise dans un communiqué.

"Cet ajustement est mis en œuvre pour renforcer encore la stabilité de notre structure d'entreprise et la durabilité de notre développement à long terme."

Le communiqué dévoilait la structure complexe antérieure de la société, qui montrait que M. Ma contrôlait "indirectement" 53,46% des actions de Ant Group.

"En conséquence, M. Jack Ma (était) considéré comme la personne contrôlant Ant Group avant l'ajustement" selon le communiqué du groupe.

Depuis fin 2020, le régime communiste a multiplié les coups contre de grandes entreprises du secteur technologique, empêchées de lever de l'argent à l'international ou mises à l'amende pour abus de position dominante.

En 2020, elles ont fait barrage à la dernière minute à l'introduction à la bourse de Hong Kong de Ant Group, la filiale de paiement du géant chinois du e-commerce Alibaba.

Pékin a également infligé à Alibaba une amende record de 2,75 milliards de dollars pour pratiques déloyales présumées.

Cette semaine, les autorités ont annoncé que Ant Group avait obtenu l'autorisation de lever 10,5 milliards de yuans (1,5 milliard de dollars) pour sa branche de crédit à la consommation, signe supplémentaire que les autorités pourraient relâcher leur emprise sur l'entreprise.
Samedi 7 Janvier 2023



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :