Le Prophète de la Paix et du Pardon (Seydina Muhammad PSL) Par Mouhamed FALL AL Amine


Porteur d’un message saint, d’une mission unique, révolutionnaire, universelle et surtout actuelle, qui à ce jour, a fini de s’étendre et de se répandre sur toute l'humanité, avec notamment plus d’un milliard de musulmans, l'auteur d’une telle œuvre, le prophète Mouhamed (PSL), est sans doute la créature la plus sublime, la plus vaillante qu’a connue le monde ! 


Son nom reste des plus marquants de tous et jusque-là, nul n’a réussi à égaler un seul chapitre de sa noble vie. Alors qu’il n’a usé que de sa foi, de la paix et du pardon comme arme pour se hisser au sommet de la spiritualité et de la félicité, bénéficiant de la miséricorde divine. 

 

Toute son existence durant, Al Amine (le digne de confiance) n’a jamais emprunté les chemins de la violence ou de la haine pour faire face à l’oppression et à la persécution.   

Son geste rime avec grandeur là où son regard croise la magnanimité. 


En cette veille de Mawloud (Gamou chez nous), il est important de revenir sur sa philosophie car nul ne peut disserter suffisamment sur une vie aussi abondante et si utile à l’humanité entière. 

Philosophie que certains égarés cherchent à altérer par la haine, l’inconscience mais aussi par l’ignorance et l’obscurantisme envers l’humain et sa sacralité inviolable.

Le terrorisme pour le nommer et ses méthodes sont des pratiques non-seulement extérieures à l’Islam mais externes à ses préceptes et ses recommandations tirées du saint Coran


Et pour en avoir le cœur net, il faut juste remonter l’histoire du parcours atypique et le chemin élogieux de son prophète (Muhammad PSL) qui depuis son départ de La Mecque jusqu’à son retour d’exil en passant par Médine (la ville sainte) a banni toute sorte de vengeance. Tout au contraire, il a quitté La Mecque dans un esprit de paix en revenant d’exil avec certes la victoire sur ses adversaires, et autres ennemis de l’islam mais mieux que la victoire : Le Pardon !

 
Devenu maître mot de son lexique pour montrer la voie du salut et de la concorde telle qu’enseignée par l’Islam, Religion de Paix !

 C’est exactement à Médine et une fois exilé, que Dieu son seigneur fît descendre un verset permettant aux musulmans de se défendre au nom du respect de leur foi et de la justice. « L’autorisation est donnée aux victimes d’agressions de se défendre car ils ont été injustement traitées… » (AL hajj Le pèlerinage ; verset 39). Il préférait toujours le dialogue au silence, et la paix à la guerre. C’est pourquoi le Coran ainsi que l’islam posent la problématique du vivre ensemble d’une manière remarquable et admirable.


L’islam est une religion parachevée qui n’a laissé aucun sujets nécessaires ou utiles à l’être humain, de l’adoration du seigneur au transaction et commerce, de spiritualité à la gouvernance de nos peuples et nations. L’islam grâce au Prophète est une religion qui prône une société juste, avec une gouvernance saine, et un système social et économique équitable. Le Coran ordonne aux musulmans d’être bienveillants avec les non-musulmans ; pour certains il est allé jusqu’à reconnaitre leur religion avec leur prophète. 


Avec son œuvre si éloquent et riche jamais la vie, et la philosophie du Prophète (PSL) ne pourront justifier la culture de la haine, de la violence et la mort par l’individu sur d’autres individus dont l’innocence ne souffre d’aucune contestation. Et les dirigeants occidentaux également gagneraient à connaitre davantage l’histoire du Prophète de l’islam (PSL), ainsi que ses recommandations sur l’injustice et ses conséquences. Car jamais l’humanité et son histoire n’ont connu un homme aussi juste, doux et civilisé que Seydina Muhammad (PSL)


Nous voilà en train de jouir une énième fois de la solennité de cette naissance qui nous vaut le souffle. Chanceux nous sommes d’être de ceux qui l’aiment ! 

Bon Maoloud à tous !

Vendredi 8 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :