Le Congo rétablit la peine de mort pour faire face aux rebelles du M23 et le grand banditisme


Le gouvernement de Félix Tshisekedi a décidé de rétablir la peine de mort au Congo. Une décision, qui a été notifiée dans une circulaire signée le mercredi 13 Mars par la ministre de la Justice, Rose Mutombo. Elle ne sera authentifiée que ce vendredi par l’AFP. Elle lève ainsi "le moratoire sur l’exécution de la peine de mort daté de 2003, précise le texte.

Elle intervient peu après de nouvelles offensives des rebelles du M23 (“Mouvement du 23 mars”), appuyés par des unités de l’armée rwandaise, dans la région de Goma (est)", renseigne l'AFP. Régulièrement prononcée, notamment dans des affaires impliquant des militaires ou des membres de groupes armés, la peine de mort n’était plus appliquée depuis la signature du moratoire décidé sous le régime du président Joseph Kabila (2001-2019). Les condamnations à mort étaient depuis lors systématiquement commuées en prison à perpétuité.
Samedi 16 Mars 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :