KOLDA : Moudjibou Rahmane Baldé (société civile) « nous voulons que le bilan de la gestion des fonds Covid-19 se fasse, au nom de la transparence et de la reddition des comptes… »


Membre de la société civile de Kolda, Moudjibou Rahmane Baldé estime que le bilan de la gestion des fonds covid doit se faire aussi au niveau local. Selon lui, par respect aux donateurs et au nom de la « transparence et de la reddition des comptes », les citoyens ont le droit de connaitre « le bilan de la gestion de cette pandémie ». C’est pourquoi, il invite l’État à faire une « enquête au niveau déconcentré » aussi pour éclairer la lanterne des populations. En ce sens, il faut rappeler comme partout dans le pays, à Kolda il y a eu énormément de dons d’anonymes et d’ONG dans cet élan de solidarité. 

À l’en croire, « nous voulons que l’on fasse le bilan de la gestion des fonds Covid-19 par les comités locaux de pilotage à Kolda. En ce sens, nous avons eu à travailler à l’époque avec le forum civil autour d’une structure dénommée PRESCI pour faire le suivi de la situation sanitaire et de la distribution des dons en nature et en espèces.  Dans ce cas, nous avons produit deux rapports concernant les côtés sanitaire et de la distribution. » C’est pourquoi, il soutient que « nous pensons que les comités locaux à la base pouvaient en faire autant pour éclairer les citoyens sur la gestion des fonds covid. Beaucoup d’acteurs ont contribué à cet élan de solidarité au niveau local comme les ONG et des anonymes, donc par respect à ces donateurs et au nom de la transparence et de la reddition des comptes, les citoyens ont le droit de connaître le bilan de la gestion de cette pandémie. D’ailleurs, nous pensons que l’enquête devrait se poursuivre au niveau déconcentré aussi pour situer les responsabilités… »
Samedi 24 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :