JND 2020 : « Avec une politique de décentralisation bien articulée nous avons la possibilité d'améliorer l'exécution des politiques publiques » (Macky Sall)


En harmonisant les recommandations de l’Acte 3 de la décentralisation, le Sénégal dispose sans doute d’une base suffisante, large et pertinente pour tracer les contours de le 2nd phase de l'acte 3 de la décentralisation.

Selon le Chef de l'État, «  Il s’agira entre autre, d'apporter les réponses idoines à des problématiques majeures, comme la fonction publique locale, le traitement moderne de l'état-civil, le statut de l'élu local, la correction des incohérences territoriales, la mutualisation des moyens par l’intercommunalité transférée, la nomenclature budgétaire et le régime financier des collectivités territoriales, le financement innovant de la décentralisation, l'émergence de pôles régionaux. Il va falloir au-delà des départements travailler sur une cohérence territoriale et agro écologique qui nous permette de venir vers des pôles régionaux, les statuts des pôles urbains, enfin la coopération décentralisée. Ce sont les défis que nous devons relever ensemble avec une politique de décentralisation bien articulée. Nous avons la possibilité d’améliorer l'exécution des politiques publiques surtout en matière de justice sociale et d'équité territoriale. »

La CMU, le Promo ville, le PUMA, le PACASEN qui est urbain et qui va devenir rural,  toutes ces initiatives concourent à la réalisation de l'objectif des cinq axes universels qui ont été définis dans le programme Ligueyal Euleuk. Ces 5 axes sont l'eau, l'assainissement, l'électricité, les services sociaux de base, les services sportifs et culturels, selon toujours le Président de la République qui s'exprimait lors de la cérémonie d'ouverture de la Première Journée Nationale de la Décentralisation qui s'est tenue ce 22 octobre au CICAD...
Jeudi 22 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :