[Info-International] Burkina-Faso : la création des prisons militaires annexes inquiètent les défenseurs des droits de l'Homme


Le 11 avril, le Conseil des ministres a adopté un décret portant création d'un établissement pénitentiaire militaire à Ouagadougou. Un nouvel accord qui ne laisse présager rien de bon, selon le ressenti des défenseurs des droits de l'Homme.
 
La maison d'arrêt et de correction des Armées (MACA) n'est plus en capacité d'accueillir ni de contenir de nouveaux détenus. En effet,  « ces locaux, tels qu’ils se présentent, ne permettent pas le respect des prescriptions des instances juridictionnelles visant à éviter les contacts entre certains détenus ». 
"Les capacités d’accueil de la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) n’ayant pas significativement évolué depuis sa création, il en est résulté pour l’administration pénitentiaire militaire, d’énormes difficultés liées au manque d’infrastructures adaptées. Mais aussi à l’exiguïté des locaux dédiés à la détention des personnes incarcérées", indique le rapport du Conseil.
 
En effet, dans l'optique de "désengorger" ces lieux de détention, une relecture du décret n°2009 631/PRES/PM/DEF datant du 13 août 2009, proposant la création d’un établissement pénitentiaire militaire à Ouagadougou, a dû se faire par le conseil des ministres. Selon un rapport du gouvernement, "l'adoption de ce décret permettra à la justice militaire de se conformer aux standards des établissements." 
 
Par contre, cette décision éveille une certaine inquiétude. Depuis quelques mois, des disparitions de civils et de militaires se multiplient au sein du territoire Burkinabé, sans qu'il n'y ait connaissance de l'endroit exact où ils seraient détenus. Parmi eux, l'on compte l'ex-chef d'état-major de la gendarmerie nationale, le lieutenant-colonel, Evrard Somda, et l'ex-procureur-militaire, le commandant Alphonse Zorma. 
Ce constat pousse les défenseurs des droits de l'homme à craindre la construction de "centres de détention secrète."
Vendredi 12 Avril 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :