Inde : Interdiction de la barbe à papa pour des raisons de santé


De l'Etat indien de Tamil Nadu, situé au sud du pays, à l'état voisin Andhra Pradesh, la fameuse friandise rosée à la forme nuageuse est désormais prohibée, en vente comme en consommation. Une décision qui prend suite à la révélation du responsable de la sécurité alimentaire dans la ville de Chennai (Tamil Nadu), P. Satheesh Kumar, déclarant que la barbe à papa provoquerait des cancers

Baptisé buddi-ka-baal en Inde, se traduisant par "cheveux de vieille femme", en raison de son apparence, la barbe à papa est une délicieuse gâterie dont les jeunes Indiens raffolent. Une popularité qui s'observe par sa mise en vente à chaque coin de rue, et surtout plus à des lieux généralement fréquentés par des gamins (les parcs d'attractions, les foires ...). Cependant, ce succès a aidé à son effondrement.

En effet, depuis peu, plusieurs états indiens ont interdit la vente et la consommation de la barbe à papa. Une décision éveillée par l'intervention récente du responsable de la sécurité alimentaire dans la ville de Chennai, P. Satheesh Kumar, au journal The Indian Express, où il souligne que « la barbe à papa pourraient provoquer des cancers et affecter tous les organes du corps. » 

Cette sinistre conclusion lui est venue après que  son équipe et lui, ont effectué une descente chez des vendeurs sur une plage de la ville la semaine dernière. Ensemble, ils découvriront que ces friandises sont fabriquées par des vendeurs indépendants et non par des usines agréées. Mais outre cela, des tests en laboratoire ont détecté la présence de rhodamine-B, un composé chimique dans les échantillons, qui donne une teinte rose fluorescente, et est utilisé pour teindre les textiles, les cosmétiques et les encres.

Des études ont montré que cette substance chimique pouvait augmenter le risque de cancer. D'ailleurs,  L'Europe et la Californie ont rendu illégale son utilisation comme colorant alimentaire.

Tout en interdisant la barbe à papa au Tamil Nadu, le ministre de la santé Ma Subramanian a déclaré que l'utilisation de la rhodamine-B dans « l'emballage, l'importation, la vente d'aliments ou le service d'aliments contenant cette substance lors de mariages ou d'autres événements publics serait punissable en vertu de la loi de 2006 sur la sécurité et les normes alimentaires. »

D'après, le journal New India Express, les responsables de la sécurité alimentaire de Delhi demanderaient également l'interdiction de la barbe à papa…

Vendredi 23 Février 2024
Chancelle



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :