IPRES et la Caisse de Sécurité Sociale / Une nouvelle avancée technologique avec le lancement de cartes biométriques pour les retraités

Dans le cadre de la modernisation et de l’harmonisation des systèmes d’informations, l’Ipres (Institut de prévoyance retraite du Sénégal) et la Caisse de Sécurité Sociale ont mis à la disposition des retraités de nouvelles cartes biométriques. Ce qui va entre dans le concept du retraité émergent inscrit dans le cadre du PSE, à en croire Mamadou Racine Sy, le président du conseil d’administration de l’Ipres.


Après les innovations majeures de ces dernières années, à savoir la bimestrialisation de la pension, la mensualisation de la pension et la pension minimale, l’Ipres et la Caisse de sécurité sociale en sont à la mise en place des cartes biométriques.
Ces cartes biométriques qui par leur effet novateur permettront sans doute d’améliorer les conditions de vie des retraités qui n’auront plus à faire la queue devant les guichets de l’Ipres, devant les banques pour toucher leur pension. « Il faut quand même reconnaitre que c’est une avancée significative », a fait savoir Mamadou Racine Sy, président du conseil d’administration de l’Institut de prévoyance retraite du Sénégal qui a dirigé la cérémonie du lancement de la phase test des opérations des cartes biométriques en compagnie du Directeur général de l’Ipres, Mamadou Sy Mbengue et de Assane Soumaré, le directeur général de la Caisse de sécurité sociale. 
Lors de cette cérémonie de lancement, il a été informé que tous les retraités et crédirentiers sur toute l’étendue du territoire seront enrôlés et chacun bénéficiera d’une carte biométrique où les pensions seront directement créditées. 
Il est aussi important de rappeler que cette carte biométrique dont bénéficiera les retraités fera office de carte bancaire. Ce qui leur permettra de retirer leur argent dans n’importe quel service bancaire au Sénégal et à l’extérieur. 
Le PCA de l’Ipres s’est aussi félicité du fait que cette carte biométrique va aussi renfermer toutes les informations sur le bénéficiaire. Ce, parce qu’il sera possible de faire le suivi de la prise en charge médicale du retraité par le biais des informations contenues dans la carte biométrique. Il sera possible aussi d’établir une preuve de vie du bénéficiaire. Un terminal mobile sera mis en place pour se déplacer chez lui, en cas d’empêchement de mobilité dudit bénéficiaire. 
Mamadou Racine Sy de signaler aussi que l’immatriculation des bénéficiaires est commune aux institutions (l’Ipress et la CSS) car les retraités auront une même carte qui va comporter l’identification des deux institutions. De même pour les attestations, car pour avoir désormais une attestation de la part de l’Ipress ou de la Caisse de sécurité sociale, celle-ci deviendra unique. « C’est un bond en avant formidable et c’est un rêve de plusieurs dizaines d’années qui vient de se réaliser ainsi. », s’est réjoui Racine Sy...



Vendredi 6 Septembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :