Généralisation des indemnités : les agents interministériels réclament leurs dûs et avertissent le ministre Moustapha Ba


Dans une note parvenue à Dakaractu, le collectif des agents de l’administration dénonce les lenteurs dans l’exécution des directives du Chef de l’État tendant à la généralisation de l’indemnité de logement. 
 
« Pour corriger l'injustice liée à l'inégalité salariale, Son Excellence, le Président de la République Macky Sall avait instruit le Ministre des Finances et du Budget d'alors, celui de la fonction publique ainsi que tous les Ministères concernés de prendre toutes les dispositions idoines afin que ces engagements soient matérialisés à date échue après la revalorisation des  salaires des enseignants, des agents de la santé, de l’armée, des secrétaires d’administration, des administrateurs civils, entre autres. Finalement, les salaires des agents interministériels ont été aussi valorisés à travers une émission spéciale faite le 3 Août 2022 en obtenant une indemnité spéciale complémentaire », a rappelé le collectif des agents de l’administration.
 
L’organisation confie avoir positivement accueilli cette nouvelle de haute portée sociale et remercié les efforts de l’État qui étaient venus à leur heure pour l'amélioration des conditions de travail des agents. Cependant, le processus pour éradiquer définitivement le dysfonctionnement dans le traitement salarial devrait se poursuivre avec la généralisation de l'indemnité de logement ou 88% des agents de l'administration en disposent. Seuls 12% des agents interministériels restent. Et d'ailleurs, le chef de l'État avait donné des instructions pour la généraliser. 
 
« Cette mesure devrait entrer en vigueur ce mois de janvier. Hélas d'après nos informations seuls les enseignants et les agents de la santé sont prévus pour ce mois-ci. Le collectif interpelle directement le Ministre des Finances et du Budget, Mamadou Moustapha Ba afin de corriger cet état de fait et de matérialiser les directives du chef de l'État. Si rien n'est fait dans ce sens, nous allons dans les prochains jours être en mesure de mener des actions », a déclaré l’entité.
 
Par ailleurs, l’organisation de défense des intérêts des agents de l’administration interpelle aussi le Ministère de l'Enseignement Supérieur et celui de la Fonction Publique de diligenter la question liée aux difficultés des agents concernant la reconnaissance et le reclassement des diplômes qui est devenu une véritable épée de Damoclès pour la carrière des agents. 
 
« Nous ne pouvons pas comprendre après que des agents s'investissent durement pour obtenir leur diplôme professionnel ou même que l'État prenne en charge leur formation à travers le Bureau Opération et Méthode (BOM) et les budgets mis en place au niveau des ministères dans ce cadre et qu'il n'y ait aucune suite », a conclu le collectif des agents de l’administration.


Mercredi 18 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :