Flagrants délits : Un professeur d'EPS condamné pour vol d'électricité.

Poursuivi pour vol d'électricité, Mass Diakhaté, professeur d'Éducation Physique dans un établissement de la place, a été condamné à 1 an d'emprisonnement assorti de sursis avec une amende de 150.000 francs cfa pour branchement frauduleux.


Flagrants délits : Un professeur d'EPS condamné pour vol d'électricité.
En effet, les faits remontent à la date du 28 décembre 2020 où des agents de la Société nationale d'électricité du Sénégal (Senelec) à savoir Libasse Ndir et Mohamed Ndiaye effectuaient un contrôle de routine dans le domicile du prévenu. Et dans la dite maison, les agents de la Senelec ont constaté qu'il y avait quatre (4) frigos, neuf (9) ventilateurs, six (6) téléviseurs et onze (11) foyers lumineux.

Seulement ces appareils électroménagers n'étaient pas alimentés par le compteur de la Senelec. Ce qui a réveillé le soupçon de la partie civile qui avait relevé une anomalie. "Quand nous sommes venus dans la maison, le frigo qui était dans la cuisine était en marche alors que le courant était coupé. Et j'ai indiqué à mon ami, qu'il y avait une anomalie qu'il fallait contrôler", ont indiqué les agents de la Senelec, qui ajoutent que la dame trouvée sur place leur a ordonné de sortir de la maison alors qu'ils étaient sur les lieux pour effectuer leur boulot. "C'est là que nous avons décidé d'aller vers la police. Quand les policiers sont venus, la dame n'a pas voulu ouvrir la porte de la maison, il a fallu l'intervention du procureur pour accéder au domicile. Après avoir vérifié, on a constaté que tous les cinq (5) frigos étaient en marche", ont-ils fait savoir.

Placé sous mandat de dépôt depuis le 27 janvier, le prévenu a reconnu les faits qui lui sont reprochés avant de s'excuser devant le prétoire. "Mon mouton avait des problèmes d'intoxication et j'étais obligé de le tuer. C'est par la suite que j'ai demandé à ma femme d'allumer le frigo. Je suis vraiment désolé," regrette-t-il.

Interrogé par le parquet sur l'utilité de tous ces frigos dans son domicile. Il a nié n'avoir effectué aucun commerce avec ses appareils frigorifiques.

Selon la défense de la partie civile, le prévenu a reconnu les faits et il s'agit d'un cas de vol avéré. La constance des faits est inéluctable, c'est la raison pour laquelle la robe noire sollicite du juge de le déclarer coupable de vol.

Le représentant du ministère public a relevé la gravité des faits au regard du préjudice subi. Sur ce, le parquet sollicite sa culpabilité et requiert une peine d'emprisonnement de 6 mois ferme.

Me Abdoul Aziz Ndiaye, avocat à la défense a souligné que le prévenu est un Sénégalais qui a été confronté à des difficultés raison pour laquelle il a fauté. C'est un professeur d'éducation physique dans un établissement de la place. Il m'a révélé qu'en cette période de pandémie du Covid-19, il est resté longtemps sans toucher son salaire. Le condamner à 6 mois ferme, c'est briser sa vie. La défense plaide pour une application bienveillante de la loi avant de préciser que la Senelec est dans la perspective de régler le problème et la famille du mis en cause est prêt à payer.

Au finish, le juge a condamné le sieur Mass Diakhaté à un (1) an d'emprisonnement avec sursis assorti d'une amende de 150.000 francs cfa. 
Vendredi 19 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :