Financement des systèmes d'état civil, sécurisation et protection des données : L’Afrique francophone se penche sur les défis


Le Sénégal organise la première édition du symposium international des pays de l’Afrique francophone sur l’état civil qui se déroule du lundi 11 décembre au mercredi 13 décembre 2023. L’activité d’envergure placée sous la tutelle du ministère des collectivités territoriales, de l’aménagement et du développement des territoires sera une opportunité pour l’Afrique dans sa généralité, d’évoquer les questions liées au système d'enregistrement d'état civil dont la fiabilité joue un rôle crucial dans le développement socio-économique des pays. 
 
Les pays d'Afrique francophone sont, dans leur ensemble, confrontés à de nombreux défis notamment, en matière d'enregistrement des faits d'état civil (naissances, mariages et décès). Ces difficultés constituent un véritable frein à leur développement durable et inclusif. C'est pour cette raison que la plupart de ces États se sont engagés, avec l'appui de partenaires techniques et financiers, dans un processus d'élaboration de stratégies nationales ayant pour objectif la modernisation des systèmes d'information avec une dynamique de centralisation unique des données d'état civil, l'adaptation des cadres législatif et règlementaire aux dynamiques en constante évolution et le respect des principes d'universalité et d'inclusivité alors qu'une grande partie des populations reste malheureusement exclue des systèmes d'état civil.
 
Malgré les résultats déjà enregistrés, des défis subsistent qui concernent principalement le financement pérenne des systèmes d'état civil, leur sécurisation, la protection des données d'état civil et l'accès des populations à l'état civil.
 
Des défis qui constituent des priorités d'intervention pour l'ensemble des pays africains obligés de coopérer et d’identifier des solutions efficaces et durables. D’où la pertinence pour le gouvernement du Sénégal sous l’impulsion du chef de l’État et la direction du ministère des collectivités territoriales Modou Diagne Fada, d’organiser le premier symposium international. 
 
 
Ce symposium s'inscrit dans le cadre du Projet d'appui au renforcement du système d'information de l'état civil et à la consolidation d'un fichier national d'identité biométrique au Sénégal. Ce projet, nommé « NEKKAL», est financé par la commission européenne et piloté par l'Agence nationale de l'État civil. Pendant ces trois jours d’échanges et de partage d’expériences, le Sénégal et ses hôtes vont trouver  les solutions pour relever les défis d'un état civil pour chaque citoyen.
Lundi 11 Décembre 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :