Fête de la Korité à Kolda : Responsabilité éthique du travail, droiture, mensonge, corruption au menu du sermon de l'imam ratib Thierno Alassane Tall.


C'est dans une ferveur rituelle que la fête de la Korité a été célébrée à Kolda à l'image du pays ce mercredi. Après avoir dirigé la prière à la grande mosquée, l'imam ratib Thierno Alassane Tall a axé son sermon sur la responsabilité éthique du travail de l'homme, le respect des principes de l'Islam entre autres. 
 
Dans cette dynamique, il a invité aussi l'homme à craindre Dieu en faisant de bonnes actions en évitant la corruption dans l'accomplissement de son devoir sur terre. C'est une occasion qu'il a saisie aussi pour rappeler aux fidèles le repentir en respectant les recommandations de l'Islam. 
 
 
Thierno Alassane Tall "remercie Allah(Swt) de nous avoir permis d'accomplir l'un des piliers de l'Islam, notamment le jeûne. Et cette dévotion doit nous conduire à craindre Allah car il nous a donné des bienfaits. Et chacun parmi nous a pu accomplir le jeûne en ayant tout à sa disposition, dont nourriture, boissons entre autres." 
 
Dans la foulée, il précise : "dans son travail, l'homme doit être responsable tout en respectant l'éthique et la déontologie tout en craignant Dieu. C'est pourquoi, il faut éviter de tuer une personne car seul lui le Tout Puissant doit ôter la vie ou opprimer les peuples. En ce sens, j'invite les fidèles à éviter la corruption dans les actes posés dans le travail car on est appelé à répondre de nos actes devant Dieu un jour. D'ailleurs, il est important de vivre dans les préceptes, les principes et recommandations de l'Islam pour une société épanouie."
 
Dans son monologue, il soutient qu'il faut combattre le mensonge qui nuit au bon fonctionnement de la société, avant d'inviter le musulman à être "responsable de ses sactes car étant une lourde tâche. C'est ainsi qu'il est primordial de faire le halal en délaissant le Haram. C'est pourquoi, les fonctions de président de la République, de Premier ministre, de juge ou même d'enseignant doivent être remplies pleinement..."
 
 
A la fin, l'imam ratib a prié pour la paix et le développement du pays mais aussi pour les autorités locales et administratives.
Mercredi 10 Avril 2024
Madou Diallo



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :