Élection présidentielle du 24 mars : Le WANEP tire un bilan positif de l’organisation du scrutin


Le Sénégal a voté ce dimanche 24 mars 2024 pour élire son prochain président du Sénégal. « Une élection qui s'est globalement bien déroulée sur toute l'étendue du territoire national malgré un contexte préélectoral relativement tendu » a reconnu « West Africa Network For Peacefulbuilding » (WANEP ) qui a tenu un point de presse ce lundi pour faire le bilan de l’élection, malgré le contexte qui a été marqué par des contentieux électoraux et quelques manifestations violentes. 

 

Le WANEP et ses partenaires en synergie avec le GRADEC (Groupe de recherche et d'appui conseil pour la démocratie participative et la gouvernance) ont mis en place un dispositif de monitoring, d'observation et de veille électorale lui permettant de faire des points réguliers tout au long de la journée sur le déroulement du scrutin. Faisant son bilan, il note 158 moniteurs et observateurs déployés durant le scrutin dans 29 des 46 départements évalués comme zones à risque de violence électorale, 60 moniteurs de la violence du GRADEC présents dans 24 départements et une cellule de veille électorale composée de 5 sections distinctes. Une équipe de collecteurs de données, de vérification des fausses informations (fact-checking), des analystes, des communicateurs et des facilitateurs de réponses.

 

Le Wanep se réjouit de constater que dans 99,4% des bureaux de vote observés, toute la procédure prévue par la loi a été respectée au début du scrutin. Néanmoins, rappelle la mission d’observation, « il a été constaté un léger retard dans quelques bureaux de vote visités du fait de l'indisponibilité de bulletins de vote, d'encre indélébile et des copies de liste d'émargement et du retard et de l’absence de membres des bureaux de vote. Le matériel électoral etait bien déployé dans la quasi-totalité des bureaux de vote observés, le matériel (urnes transparentes, isoloirs, encre indélébile, bulletins de vote et listes d'électeurs, etc.) était aussi disponible. Le vote s’est déroulé dans la tranquillité et le calme. 

 

Les observateurs ont noté une forte affluence dans les centres de vote avec de longues files d'électeurs constituées majoritairement de jeunes, de femmes et une présence notable des personnes âgées. L’assistance des électeurs, la sécurisation du vote et un dispositif sécuritaire, ont été constatés durant la tenue du scrutin.

 

Toutefois, tout au long de la journée électorale, quelques incidents mineurs ont été signalés notamment dans le département de Keur Massar où des électeurs se sont présentés dans les BV munis de leurs cartes et n'ont pas pu exercer leur droit civique du fait de l'absence de leurs noms sur les listes électorales à cause de la délocalisation de leurs lieux de vote suite au redécoupage administratif. Il y’a eu également, notera WANEP, des personnes soupçonnées de procéder à des achats de conscience qui ont été expulsées des lieux de vote suite à l'intervention des forces de l'ordre. Sans oublier ces cas de violence et tentatives d'intimidation d'électeurs qui ont été observés dans certains lieux de vote. 

Mardi 26 Mars 2024
Cheikh Sadibou Fall



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :