Éducation : Le SAEMSS appelle tous les « soldats du savoir » au front pour engager la lutte syndicale.


Dans le cadre d’une dénonciation sur l’augmentation des frais d’inscriptions, le syndicat autonome des enseignants du moyen et secondaire du Sénégal (SAEMSS) a tenu, ce 29 octobre 2021, un point de presse.

Le maintien du statu quo en ce qui concerne la matérialisation des accords portant sur l’amélioration du statut, le traitement salarial des enseignants, les augmentations faramineuses notées sur les frais d'inscription dans la plupart des établissements ainsi que la recrudescence de la violence au sein de l’espace scolaire sont  les différents points soulevés lors de ce point de presse. « Il importe de rappeler que la timide reprise du monitoring n’a pas encore donné les résultats escomptés après la tenue des rencontres du 4, du 13 et du 22 octobre 2021 », a déclaré le SG adjoint du SAEMSS, El Hadj Malick Youm.

Toutefois, le SAEMSS a décliné des perspectives claires pour l’année scolaire 2021/2022, à savoir sortir le gouvernement de ce mutisme et de cet immobilisme dans lesquels il s’est enlisé depuis quelques années, car le syndicat soutient que malgré les innombrables sacrifices consentis par les enseignants du Sénégal grâce à une participation remarquable à l’effort de guerre nationale contre la covid-19, la situation est au point mort.


À cet effet, le SAEMSS appelle tous les « soldats du savoir » au front pour engager la lutte syndicale. Après la commission administrative du 16 octobre 2021, le SAEMSS a adopté la feuille de route syndicale 2021/2022.
Vendredi 29 Octobre 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :