EUROBOND 2018 : Les dessous d’un succès

Après les états du Trésor à la date du 7 juin 2018, Libération livre les dessous du dernier Eurobond qui a été́ un succès retentissant pour plusieurs raisons.


L’opération de 2018 a porté́ sur un Eurobond d’une part, d’1 milliard d’euros sur 10 ans avec un taux d’intérêt de 4,75% et d’autre part, d’1 milliard de dollars US avec une maturité́ de 30 ans au taux de 6,75%. Cette opération d’un montant de 1 187 milliards de FCFA a connu un succès éclatant pour quatre raisons. 
D’abord les montants ont considérablement augmenté. Ainsi, le Sénégal rejoint le groupe très sélect des pays émetteurs à très long terme en Afrique sub-saharienne avec d’ailleurs, un meilleur taux d’intérêt comparativement à ceux obtenus par les pays qui, jusque-là̀, ont réussi à se positionner sur une maturité́ de 30 ans. 
Ensuite, le montant total proposé par les différents investisseurs intéressés est de loin supérieur à celui proposé lors des précédentes émissions. 
Ce montant se chiffre à 3,8 milliards de dollars US en 2018 contre 3,5 milliards de dollars en 2014 et 2,4 milliards de dollars en 2011. 
Aussi, en 2018, 389 investisseurs ont manifesté́ leur intérêt pour cette opération contre 373 en 2017, 240 en 2014 et seulement 125 en 2011. 
Notons que sur les 1 187 milliards de FCFA qui ont été́ levés, 111,5 milliards seront affectés au rachat de l’Eurobond 2021, émis en 2011 et qui constitue une dette onéreuse puisqu’il portait sur taux d’intérêt de 8,75%. C’est dire la prouesse réalisée par le Sénégal pour appartenir à ce cercle restreint de pays africains ayant obtenu la confiance des investisseurs internationaux.
 
Lundi 11 Juin 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :