Drame au large des côtes Saint Louisiennes : Les regrets de Boubacar Seye, Pdt de « Horizons Sans Frontières »



 

Ce mercredi, un nouveau drame maritime vient s’ajouter à la longue liste des victimes de cette aventure incertaine. Une pirogue qui faisait plus de 200 personnes a chaviré faisant un bilan de 45 victimes (24 personnes décédées et 21 prises en charge dans les services sanitaires de l’hôpital régional de Saint Louis). Le président de l’Ong Horizons Sans Frontières pense que la solution à cette problématique persistante, c’est de régler toutes les problématiques liées à l’insécurité humaine. « Ce sont des drames qui ne nous surprennent plus. Le chef de l'État est interpellé pour mettre l’accent sur l’essentiel, redonner de l’espoir à la jeunesse, lutter contre le pillage de nos ressources. Nous constatons malheureusement qu’il n’y plus d’espoir pour cette jeunesse » a-t-il indiqué lors d’une intervention sur la Rfm juste après le drame qui s’est produit dans l’ancienne capitale du Sénégal.

 

En réalité, l’Espagne avait récemment alerté que le phénomène avait repris. Donc, cela n’est pas surprenant pour Boubacar Seye quand on enregistre ce nouveau coup dramatique surtout avec un attentisme qui ne dit pas son nom de la part des autorités compétentes qui ferment les yeux sur les urgences. « En regardant de près la situation politique nationale, on se rend compte que nous n’avons pas encore vu le bout du tunnel. Nous sommes à quelques encablures de la présidentielle et ce drame montre que notre jeunesse est réellement désespérée. Le plus grave c'est que l’autorité ne se prononce pas sur cette situation. Ce qui nous laisse sans voix » s’indigne le président de HSF.
Jeudi 29 Février 2024
Cheikh Sadibou Fall



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :