« Double nationalité » de candidats à la présidentielle : Après Rose Wardini, les enquêteurs sur d’autres pistes


La question de la double nationalité est au cœur du chamboulement du processus électoral depuis, le cas Karim Wade. Hier, c’est la candidate Rose Wardini qui a fait les frais de sa déclaration sur l’honneur qui est considérée comme « pas sincère » au regard de l’opinion. En réalité, c’est l’article 28 de la constitution qui est ainsi violé car cette « nationalité française » acquise à travers son ex-époux, Rose Wardini n’avait pas été déclarée au préalable. 



Présentement en garde à vue à la division des investigations criminelles (DIC), la présidente du mouvement « Sénégal Nouveau » n’est visiblement pas la seule à « trahir son serment ». D’autres candidats en lice seront connus. Ce n’est plus qu’une question d’heures pour que cette affaire connaisse de nouvelles évolutions qui impliqueront d’autres prétendants à la magistrature suprême.
Samedi 3 Février 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :