Diamniadio / FOCAC : « Le blocus des financements de la filière gazière, c’est ajouter une grande injustice économique à l’injustice climatique que l’Afrique subit plus que tous les autres continents. » (Macky Sall)


Au-delà de la coopération officielle, les pays peuvent également tirer davantage parti des complémentarités en matière de délocalisation industrielle.  

C'est pourquoi le chef de l’État avance : « J’encourage, par conséquent, les entreprises chinoises à poser un regard plus confiant et plus optimiste sur l’investissement en Afrique… » 

Quelques jours après la clôture de la COP 26, le président de la République ajoute : « je dois également d’attirer l’attention de notre Forum sur la décision qu’ont prise certains pays d’arrêter les financements à l’étranger des énergies fossiles, y compris le filière gaz, alors même que l’utilisation d’autres sources d’énergies plus polluantes continue. Au moment où plusieurs pays africains s’apprêtent à exploiter leurs importantes ressources gazières, l’arrêt des financements de la filière gazière, sous prétexte que le gaz est une énergie fossile, sans tenir compte du fait qu’il est aussi et surtout une énergie propre, porterait un coût fatal à nos économies en quête d’émergence… ».  

Le Blocus des financements de la filière gazière, c’est ajouter une grande injustice économique à l’injustice climatique que l’Afrique subit plus que tous les autres continents, a –t-il ajouté.

Ainsi il a profité de cette occasion pour lancer un appel pour que tous les pays œuvrent  ensemble pour le maintien des mécanismes de financement du gaz comme énergie de transition. C’était lors de la cérémonie d’ouverture de la 8eme Conférence...
Lundi 29 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :