Dame Mbodj sur les incohérences du système éducatif : « Des élèves qui étaient en CM2 se retrouvent du jour au lendemain plus gradés que leurs anciens enseignants... »


Deux statuts dans un même corps, ce n'est plus possible selon Dame Mbodj, le secrétaire général du CUSEMS qui a profité de la conférence de presse du collectif des enseignants décisionnaires pour dénoncer leur situation professionnelle. 

« On exige la suppression pure et simple des corps décisionnaires... Des élèves qui étaient en CM2 se retrouvent du jour au lendemain plus gradé que leurs anciens enseignants... » Une sorte d’incohérence et d’injustice selon le sieur Mbodj.

 
Le syndicaliste de prévenir avec fermeté le gouvernement : « tant que le Cefee, le Bfem, le Bac ne sont pas encore bouclés, l’année peut encore être perturbée. Autrement dit, si les enseignants décisionnaires ne sont pas intégrés dans la fonction publique, les syndicalistes vont mutualiser leurs forces afin d’en faire une cause commune...
Vendredi 22 Avril 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :