Contre les cas sévères de Covid-19 : Recovery adoube le tocilizumab.


Le tocilizumab réduit le risque de décès chez les patients présentant des formes sévères de covid-19. Pour 25 patients traités par cet anti-inflammatoire, une vie supplémentaire peut être sauvée. Dans le détail, 596 patients ont perdu la vie dans le groupe ayant pris le tocilizumab dans les 28 jours contre 694 du groupe qui recevait le traitement habituel. C'est ce qui ressort des essais cliniques Recovery.

Ce médicament utilisé pour soigner la polyarthrite rhumatoïde, une maladie auto-immune, raccourcit également le délai de sortie des patients de l'hôpital selon la même étude qui ajoute que le besoin de respiration artificielle est également réduit.

Associé à la dexaméthasone qui jusqu'à présent s'est révélé comme le seul médicament pouvant réduire la mortalité liée à la Covid-19, le bénéfice peut être plus intéressant. « Les données suggèrent que chez les patients Covid-19 présentant une hypoxie (manque d'apport en oxygène) et une inflammation importante, le traitement associant un corticostéroïde, tel que la dexaméthasone, et du tocilizumab réduit la mortalité d'environ un tiers chez les patients nécessitant de l'oxygène simple et de près de la moitié pour ceux nécessitant une ventilation mécanique invasive », renseignent les données de l'étude.

Ces résultats constituent une bonne nouvelle pour le monde scientifique qui cherche inlassablement le bon remède contre la maladie à coronavirus.

Au Sénégal, le Professeur Seydi avait annoncé une étude scientifique sur le nafamostat qui est aussi un anti-coagulant pour réduire les décès chez les cas graves. L'étude a démarré le 14 août 2020 et a reçu l'autorisation du comité d'éthique national pour la recherche en santé. Le responsable de la prise en charge des malades covid-19 ajoutait que la molécule a montré une efficacité convaincante traduite par une charge antivirale puissante in-vitro au laboratoire.

En même temps, l'infectiologue avait confié à Dakaractu que la dexaméthasone était en cours d'utilisation pour réduire la mortalité.

Le 16 juin dernier, les responsables de l’essai clinique « Recovery », le même qui vient d'adouber le tocilizumab, ont annoncé que la dexaméthasone réduisait les décès d’un tiers chez les patients placés sous ventilation et d’un cinquième chez les patients gravement atteints, sous oxygène mais non intubés.
Jeudi 11 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :