CRISE POLITIQUE SAGESSE RECOMMANDÉE


C’est bien en ce moment de la vie de la Nation que l’on doit dire et s’en désoler que le Sénégal est encore dans un état critique.
Un dilemme cornélien étreint ceux-là  qui , clamant ne plus du tout vouloir se maintenir dans les prébendes et les honneurs, s’astreignent à réunir tous les ingrédients qui mènent inexorablement les masses vers le chaos qu’ils chercheraient à attribuer à l’autre camp . 
Mais celles-ci, pas dupes, restent imperturbables devant ces dits oppresseurs qui  veulent apparaître comme des défenseurs blancs de la loi et de l’ordre . 
En ce moment même, ailleurs, l’Etat terroriste d’Israel , l’Union européenne et l’Occident hypocrites et racistes, auteurs abjects habitués aux génocides et aux crimes contre l’humanité , se révèlent toujours comme éternels oppresseurs contre la Trilogie des Peuples Souffrants,Juifs, Noirs et Arabes . Ils sont entrain de perpétrer comme depuis toujours, de sordides actes horribles  de pillages, d’extermination totale  à l’encontre du Peuple Palestinien de Gaza, au vu et au su du monde entier, 
dans un état de lâcheté et d’indifférence sans nom.
Le Sénégal, poussé vers une inacceptable ère de  prison à  ciel ouvert ou  de navire négrier aux relents suffocants ou de 
no man’s land sans loi , ni liberté ni droits, est plongé dans une spirale quasi infernale . Celle-ci tourne inévitablement vers la catastrophe suprême avec une centaine de vies humaines perdues dans des manifestations non encadrées parce que interdîtes pour des raisons non convaincantes. Elle tourne vers  les gouffres marins qui ont terriblement accueilli récemment, en plus des milliers de disparus naguère , plus de trois cent cinquante désespérés, en une seule fournée , dans une insensibilité effroyable, dans une insouciance effrayante quasi totale de populations occupées à des jeux futiles. Diversions commanditées ?
On se croirait dans un navet, film de mauvais goût, à cause de décisions inédites, de comportements incroyables de responsables de certaines hautes institutions devenues bien bananières , à coup sûr.
Ahurissant d’assister à un déballage quotidien de scandales de tous genres, de détournements de milliards surtout.
Où sont nos principes de souveraineté, de droit , de compassion, de solidarité, de vérité , de fierté et de dignité ? 
Renversant de se glorifier béatement d’une révoltante  affectation , comme pour après service rendu ou comme ricane-t-on méchamment, à travers le monde, une récompense pour un vilain soumis. 
Nos  plus hautes autorités en Afrique , après soixante ans d’indépendances trompeuses, ont-elles besoin de pacotilles, de sucettes préfabriquées par des négriers des temps modernes, cliques de mercenaires et pire, chefs d’Etat étrangers, paternalistes, condescendants et moqueurs ?
Prenons garde de continuer à jouer avec le feu dans ce sommeil lourd aux néfastes conséquences, désastreuses !

Il est vraiment dommage et agaçant de constater que le quotidien du citoyen est extrêmement difficile . Le panier de la  ménagère quasiment vide, très légère . L’emploi trop fortement réclamé à tue-tête par des hordes de jeunes désœuvrés . Ordonnances et factures bizarrement folles, en plus d’un loyer exponentiel . Amertumes mal contenues avec ces thuriféraires et tristes laudateurs tympanisants qui , pour rien au monde , ne veulent lâcher le fromage. Travailleurs déçus, insatisfaits, vers les chemins  de la grève. 
Écoles et Amphithéâtres récemment entrouverts , jadis scandaleusement vandalisés, fermés sine die, dégagés des élèves inquiets et  étudiants râleurs, tous délogés par les hordes téméraires.
Arrestations à profusion pour des motifs souvent incompréhensibles chez le commun des mortels. Actions brutales et abus attribués à un État taxé de sourd aux appels à la désescalade,qui utilise entre autres, des politicards pourris , des forces de défense et de sécurité surarmées, sur le qui vive absolu .
 
Les effluves de diversions abjectes , de meurtres commandités, de scandales financiers, fonciers , économiques, de mauvaises pratiques, de deniers détournés,  de secteurs stratégiques chahutés   et  désordre généralisé, empestent, enivrent les citoyens ahuris et saisis . Toutes ignominies, violences et impunités en voie d’être gommées par des indexés coupables qui tentent d’assurer leurs arrières et s’enfuir loin des clameurs abjectives 

Politisation à outrance de tous les secteurs où la trahison d’alliés, d’une part avec les allégeances violées, déshonorées par ailleurs, ont fini de dévaster la foi des masses et d’éclater les serments intéressés les plus grandiloquents, par des faits ostensibles de tenants des rênes régaliennes trahies .
Nombreuses détentions ciblées, prolongées . Refus d’obéir de la hiérarchie. Remue-ménages et défiance de subordonnés connus obéissants et fidèles indéfectibles. Soupçons et dilatoires pour appliquer des décisions de justice pourtant confiées à  la régalienne chargée de veiller jalousement au respect strict de la loi. Divulgations et publications coupables de documents estampillés « Secret ». Les raisons évoquées ne tiennent pas la route et sont démontées trop facilement. 
La Justice, dernier rempart du peuple, n’a pas le droit d’avoir peur du futur , d’abdiquer malgré des brebis égarées. 
Elle a le devoir de dire le Droit, rien que le Droit, la Vérité et le Respect de la Constitution et des institutions de la République.

Régulateurs sociaux traditionnels désavoués ; Sociétés civiles achetées ; Religieux, toutes obédiences confondues, aujourd’hui mal écoutés, non suivis , même insultés et traités de corrompus et vendus . 
Quelques accents de témérité , de courage, de vérité , qui apportent du baume aux cœurs fragiles, faibles, meurtris.

Où sont passées nos belles valeurs, nos vertus , vérité, courage et éthique qui ont fait l’exception sénégalaise bien avant Ndiadiane Ndiaye ?

Des médias étrangers manipulateurs , particulièrement français et européens , racistes , paternalistes et chauvins, s’en donnent à cœur joie.
Et poussent ici  à faire accepter l’insignifiance et «la réduction de l’opposition, élément vital, à sa plus simple expression « , l’élimination de la prochaine élection présidentielle de candidats sérieux donnés gagnants par des observateurs devant celui chahuté de raison, sérieux , expérimenté et compétent mais vivement contesté par des très proches du leader du parti au pouvoir et préféré dit-on par la France, l’Occident et leurs satellites. Tentative de retour à la Vérité !

Il est par ailleurs dommage de taire et couvrir lâchement, scandaleusement , le fait majeur de l’événementiel : les violences inouïes, le génocide qui dure et perdure du peuple palestinien toujours trahi.
 Les actes destructeurs fort injustes, répréhensibles, perpétrés par l’Etat d’Israel et jamais condamnés mais « compris honteusement «  , soutenus et cautionnés par l’Europe et l’Occident hypocrites , qui ne peuvent se prévaloir de leurs turpitudes crimes d’hier et d’aujourd’hui .

L’on peut déjà dénoncer, encore  ici, les commanditaires tapis dans le flou , comme tout le monde le constate , de participer  à la désinformation  et de  susciter  une minimisation des crimes israéliens et, chez nous , orienter vers une destabilisation sournoise recherchée pour continuer à mieux tenir en respect les bénéficiaires des futures ressources exceptionnelles . 
Le peuple mature sait maintenant lire les péripéties de l’événementiel .

Où donner de la tête ?
Les maîtres des officines de complots et de compromissions  sont arrivés à décapiter tous les mouvements, tous les ordres bruyants et jeter aux orties et dans les geôles les partisans et grands animateurs des obédiences craintes .
Qui sont lesdits « détenus politiques accusés de tous les péchés d’Isràel« que des dirigeants-sangsues menteurs
s’empressent de libérer en monnaie de gages pour brouiller davantage les cartes ?
 
Quelques méritants pourtant compétents et sereins , jadis adulés et obéis au doigt et à l’œil, distributeurs de prébendes, gratitudes , honneurs et déshonneurs, sont hués, combattus, chus de leur piédestal par une jeunesse engagée déçue , enragée et irréductible , des populations désabusées toujours trahie. 
Ils  ne font plus peur, ces chefs considérés comme des marionnettes désarticulées, plus jamais prises au sérieux à cause de leurs nombreuses promesses malheureusement non tenues . L’on ne craint d’eux qu’une manœuvre de trop qui ferait chavirer dramatiquement  le radeau et l’enverrait dans les abysses .
 Des décisions étonnamment mal réfléchies sont prises qui discréditent et ridiculisent leurs auteurs . Ceux-ci ont-ils agi sous la dictée de véritables saboteurs ? 

Et pourtant, innombrables courbettes et incommensurables serments et gages d’obéissance , jusqu’à la mort, ont été  clamés et claironnés par des sous-fifres, à tous bouts de champs, pour les rassurer et souvent ,au détriment de leur dignité.

Aujourd’hui les discours  désastreux de chefs désorientés , désabusés et de pantins commandités , les passions excessives de toutes parts, les mensonges éhontés , le désir condamnable de couvrir et même effacer des crimes odieux, les épouvantails dangereux pour chercher à faire peur et les prétentions mal placées voilent les vues et anéantissent toutes réserves et raisons raisonnables !
    
Il se fait tard ! Point de honte à revenir à la Vérité, à la Réalité, et au Droit; à la Générosité et à la Raison; Vertus que l’on ne devait jamais quitter, ne serait-ce que par stratégie. Quitte à ingurgiter ses propres sales vomissures nauséabondes . C’est le début d’une Sagesse éclairante qui mène à la Paix, à la Victoire , à des lendemains radieux pour tout le monde. Loin d’un radicalisme négatif créé par des parjures ignobles d’ insincères interlocuteurs roublards .
Conjurons les apprentis sorciers prêts à trahir , à continuer à s’empiffrer du sang du peuple, à  s’absoudre de leurs crimes et à sortir d’autres entreloupes magiques pour différer et enfouir les véritables justesses qui mènent à l’Ordre et à la Paix !

Que Le Tout-Magnanime nous y conduise, nous entende  et nous protège !

      Thiès, le 29 février 2024 

SERIGNE AMADOU CISSÉ NDIÉGUÈNE 
AUTORITÉ SPIRITUELLE
Jeudi 29 Février 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :