Audits des structures nationales : Plus de 30 inspecteurs généraux d’Etats déployés


L’Inspection générale d’Etat (Ige) a du fil à retordre avec ces dizaines de structures nationales à fouetter. Parmi elle figurent la Société d’exploitation du Train express régional (Senter), le Fonds de soutien à l’Energie (Fse), la Commission d’attribution des licences de pêche, les Fonds destinés à la pêche artisanale, Air Sénégal, Aide à la Presse nationale, le Fonds d’appui à l’édition (Fae), l’Agence pour la promotion des investissements et des grands travaux (Apix), l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (Aibd), Handling (2AS), le Fonds d’entretien routier autonome (Fera), La Poste, la Société africaine de raffinage (Sar), le Budget Coupe du Monde (Qatar 2022), la Coupe d’Afrique des Nations (Can 2024), la Loterie nationale sénégalaise (Lonase) , la Caisse des dépôts et consignations (Cdc) , l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp), l’Office des lacs et cours d’eau (Olac), le Conseil exécutif des transports urbains du- rables (Cetud), l’Agence autonome des travaux et gestion des routes (Ageroute), l’Au- toroute Ila Touba, le Building administratif de Dakar etc... pour ne citer que ces structures ou fonds-là !



Selon le Témoin de ce mercredi, « ce sont des audits de grande ampleur qui vont être faits par les limiers de l’IGE. Lesquels vont fouiller en détail ces structures dans le but de détecter d’éventuels erreurs, fraudes, vols, irrégularités, surfacturations, détournements et braquages de deniers publics. Et surtout identifier les auteurs et complices d’éventuels « carnages » financiers. Pour mener à bien ces contrôles approfondis, le président de la République Bassirou Diomaye Faye a mobilisé plus de 30 inspec- teurs généraux d’Etat (Ige) assistés voire secondés par de nombreux experts financiers, bancaires et fiscalistes chevronnés. Des équipes qui ressemblent à des cabinets d’instruction où les greffiers « financiers » prêtent main forte aux juges. Pendant ce temps dans les corridors des audits, certains anciens ministres, Dage, conseillers techniques, comptables et autres sont sous contrôle, puisqu’ils sont priés d’être à l’écoute de l’Ige.
Mercredi 10 Juillet 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :