Aïd El Fitr en Gambie : le président Adama Barrow a invité les religieux à prêcher la paix.


Le président de la République de la Gambie, S.E. Adama Barrow, a avoué son plaisir à recevoir les aînés et les chefs religieux, surnommé la réunion avec les aînés musulmans de Banjul dirigée par le président Alhajie Momodou Taal. C’est un rendez-vous annuel qui se tient à l’occasion de la célébration de l’Eid El Fitr ou Korité. 
À travers un communiqué en date du 11 avril, la présidence gambienne a exposé l’intérêt de cette rencontre.
 
« La réunion annuelle d'Eid-El-Fitr avec les aînés de Banjul est une pratique initiée à l'époque coloniale pour apporter des questions préoccupantes aux dirigeants », lit-on dans le document. 
Le président Barrow a remercié les aînés de Banjul d'avoir élargi l'événement annuel pour inclure des représentants du Conseil islamique suprême de la Gambie, Ahmadiya Jamaat et des sectes religieuses. Il a exhorté ses invités et tous les Gambiens à promouvoir la paix dans le pays, soulignant l'obligation de tous les citoyens de vivre et de travailler dur pour le pays. Le président Adama Barrow a appelé les prédicateurs musulmans à comprendre que même si la Gambie est musulmane à 95 %, la Constitution et d'autres lois du pays régissent le pays, et non la charia.
« Il y a des lois qui peuvent ne pas favoriser tout le monde, mais qui doivent être respectées par tous pour que la paix règne », a souligné le Chef de l’État gambien.
 
Le dirigeant gambien a encouragé tous à garder leur environnement propre, d'autant plus que la Gambie se prépare à accueillir les 57 pays de l'Oummah musulmane lors du 15e sommet de l'OCI.
 
Le président du Conseil islamique suprême de la Gambie, Cheikh Essa Darboe, a appelé le gouvernement à étendre son initiative de dialogue aux chefs religieux. S'exprimant plus tôt, il a appelé les gens à respecter les chefs religieux.
 
Le vice-président, M.E. Muhammed B.S Jallow, les ministres du Cabinet, les hauts fonctionnaires du gouvernement et d'autres dignitaires ont assisté l'audience pour améliorer et promouvoir le dialogue sur des questions qui préoccupent les citoyens et le gouvernement.
 
Vendredi 12 Avril 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :