Affaire Khalifa Sall : Amnesty International contre « le caractère ciblé des poursuites »


Amnesty International, qui vient de publier son Rapport annuel 2017/2018, dénonce « le caractère ciblé des poursuites » contre Khalifa Sall et ses co-prévenus. « Ces poursuites semblent viser uniquement des leaders de l’opposition alors qu’aucune suite n’est donnée aux rapports des corps de contrôle de l’Etat concernant la gestion des personnalités proches du pouvoir. Nous observons une absence d’égalité des citoyens devant la justice qui est tout à fait inacceptable dans un Etat de droit et qui doit prendre fin immédiatement », notent Seydi Gassama et Cie.

Sur ce registre toujours, l’organisation de défense des droits de l’homme déplore : « Une vingtaine de membres du mouvement 1000 jeunes pour libérer Khalifa Sall ont été arrêtés en juin et en novembre pour « troubles à l’ordre public » après avoir manifesté pacifiquement à Dakar pour réclamer la remise en liberté de Khalifa Sall. A l’exception d’une personne, tous ont été relâchés le jour même ».

 

 
Jeudi 22 Février 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :