APRES : Après la cité de la Presse Sénégalaise, une Mutuelle de Santé en gestation.


Une Mutuelle de Santé des journalistes et des professionnels des médias va bientôt voir le jour. Une délégation de l’Association de la Presse pour l’Entraide et la Solidarité (L’APRES), initiatrice de la mutuelle, a rencontré hier la direction de la CMU. Une session de formation des acteurs est prévue au mois de septembre avant la mise sur pied de la mutuelle.

Cette rencontre technique présidée par le Directeur de la CMU, le Dr Bocar Daf s’est d’emblée réjoui de cet élan de solidarité agissante qui anime les membres de cette nouvelle organisation sociale de la presse. « La prévoyance doit être de mise avec en toile de fond une solidarité agissante auprès de tous les adhérents au projet », a dit le Dr Daf. Il estime par ailleurs qu’avec le nombre important d’Hommes de médias au Sénégal, il est possible de monter une mutuelle dynamique en enrôlant nos familles.

Pour permettre à l’APRES d’atteindre cet objectif majeur, la CMU est disposée à accompagner le bureau de l’APRES. Il a engagé toutes les Directions techniques à se mobiliser pour rendre effective cette volonté de mettre sur pied une Mutuelle de santé. 
Le Président de l’APRES, Sambou Biagui, est quant à lui revenu dans les moindres détails sur les deux objectifs principaux de l’association qui est une organisation transversale de la presse. Il s’agit entre autres : De résoudre la question de l’habitat Social et les questions de prise en charge sanitaire et sociale dans le milieu de la presse. Poursuivant son intervention, le Président a fait le point sur les missions de cette Association en décernant son satisfecit aux équipes techniques de la CMU qui ont éclairé la lanterne des membres de la délégation de l’APRES sur la mise en place d’une mutuelle. «Il est question pour le Président Sambou Bizgui de voir toutes les opportunités qui « s’offrent à nous dans l’accompagnement technique ». 

À sa suite, le Secrétaire Général de l’APRES Abasse Sow, a présenté l’APRES comme étant une structure qui vient à point nommé. Une structure transversale qui intègre dans la démarche la lutte contre la précarité dans la Profession. Cette lutte passe forcément de l’avis du SG, par une prise en charge effective de la dignité des Hommes de média sans distingo d’appartenance aux médias publics et ou privés. Dans sa réponse, avant de se libérer, le Directeur Général a vivement salué la disponibilité des membres du bureau de l’APRES très engagés pour faire voir le jour à la mutuelle. Il a instruit ses services à accorder une oreille attentive aux différentes préoccupations des représentants de l’APRES. 

Outre le Directeur, la CMU était représentée par ses différentes directions. Il s’agit entre autres du Directeur des Affaires Juridiques de la CMU, Mamadou Selly LY, Serigne DIOUF, en sa qualité de Directeur des Opérations et Magore SOW, Chargé des Opérations de la CMU sans oublier Aly Fall qui avait sa double casquette de président de la commission sociale de l’association et de relations publiques de la CMU. 

Pour accompagner les orientations définies par le Directeur Général, des équipes de la CMU au niveau décentralisé seront mises à contribution et en même temps consigner dans un document de référence les orientations et le mode de fonctionnement.

Lors de cette rencontre, l’Apres en plus de son vice-président Amadou Kanouté avait mobilisé ses deux commissions techniques en l’occurrence la Commission Sociale dirigée par Aly Fall et Fatou Sy, la commission Santé pilotée par Abdoulaye Iba Faye et Antia Touré. Pour clôturer la rencontre, le Président Sambou BIAGUI a élevé le Directeur Général de la CMU, Dr Bocar DAFF, au rang d’Ambassadeur de l’APRES, une distinction que le Directeur a acceptée avec plaisir et il promet un accompagne adequat pour la mise sur pied d’une mutuelle de la presse d’envergure nationale.  

Jeudi 27 Août 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :