3 mois ferme pour M. Ndiaye, le tailleur qui sillonnait les hôpitaux pour piquer les biens des malades


Connu et reconnu de par ses jolies coupes, le tailleur M. Ndiaye a aussi fait du vol son deuxième métie

En effet la routine de M. Ndiaye consistait à sillonner les hôpitaux profitant ainsi de la faiblesse et détresse des malades pour leur piquer leurs biens.

Selon les informations du journal « L’AS », la démarche du sieur Ndiaye, consistait à amadouer ses victimes en leur proposant de faire à leur place certaines démarches. Ainsi, c’est après avoir gagné leur confiance, qu’il procède aux forfaits.

C’est comme ça qu’il a aussi procédé avec B. Lopy, comme les autres M Ndiaye a réussi à lui piquer son téléphone portable.

« Il a entendu la caissière m’appeler par mon nom, il s'est ensuite rapproché de moi pour m’aider à effectuer les formalités, je lui ai remis 10 mille francs pour l'achat de ticket, il est venu avec la monnaie. Il a ensuite continué à faire des allers et retours dans l'hôpital peut-être pour gagner ma confiance, c’est après qu’il m’a emprunté mon téléphone pour passer un appel. Depuis, il s’est fondu dans la masse sans que je ne me doute de rien » dixit la victime au responsable.

Après les enquêtes menées par les forces de défense et de sécurité, M. Ndiaye a été attrait hier à la barre du tribunal de grande instance de Dakar pour vol. 

Selon « L’AS » le prévenu n’a pas rejeté les faits qui lui ont été reprochés devant la barre, mais pour justificatif il fait comprendre au juge que son fils était hospitalisé et qu'il n'avait pas suffisamment d'argent pour payer les frais.


« J'ai pris le téléphone pour le vendre. J'ai agi ainsi pour assurer les frais médicaux de mon fils malade qui est jusqu'à présent sur son lit d'hôpital », s'est-il défendu. Dans ses déclarations M Ndiaye fait même savoir qu’il fait ça tous les jours dans les hôpitaux à la recherche de potentielles victimes.

« Cette activité est son gagne-pain », a révélé le parquet qui a requis 6 mois ferme à son encontre. M. Ndiaye a été déclaré coupable de vol simple et condamné à 3 mois ferme. En plus de la peine, il devra payer à B. Lopy la somme de 70 mille francs CFA en guise de dommages et intérêts, selon nos confrères du journal « L’AS ».
Vendredi 8 Décembre 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :