Violences policières sur les reporters: Ce qu'en pense le ministre de la justice


Lors des récentes manifestations, des forces de l’ordre ont été auteurs de violences sur des reporters en train de couvrir sur le terrain. L’exemple le plus illustratif est celui de la journaliste Absa Hann de Seneweb et Mor Amar du quotidien « Enquête » qui ont été malmenés par les forces de l’ordre. Au cours de la conférence de presse qu’elle a tenue cet après-midi, Me Aissata Tall Sall, ministre de la justice a livré sa part de vérité après avoir été interpellée sur la question. « Sur les images qui circulaient sur les réseaux sociaux, j’ai vu qu’il y’a une jeune femme qui a été violentée. Ce sont des situations qui, quand elles arrivent, on doit savoir le pourquoi et donner la mesure de correction. Je suis convaincue que la hiérarchie de la police et la gendarmerie sont en train de voir tout cela. Mais dans le gouvernement du Sénégal, nous n’accepterons pas que les acteurs des médias soient brutalisés gratuitement. Mais nous devons ensemble régler ces difficultés et les dépasser » , a-t-elle dit.
Mercredi 21 Février 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :