Tribunal de Mbacké - 03 mois de prison ferme pour un burkinabé qui a voulu s’inventer des parents Sénégalais et devenir Sénégalais.


Pour faux et usage de faux dans un document administratif, N. Fall et I. Soré ont été attraits à la barre du tribunal de Mbacké. Dans les faits, il a été signalé que I. Soré, burkinabé, commerçant à Touba, réside dans le pays depuis vingt ans. Voulant avoir un nouvel extrait de naissance et une carte nationale d’identité sénégalaise, il a fait part de sa  doléance au chef de village et à l’imam de son quartier. Ces derniers lui ont listé toutes démarches à suivre pour avoir le document. Ainsi, l’imam nommé S.O Bousso l’a mis en rapport avec le sieur N Fall.  N. Fall, tailleur de profession se portera volontaire pour l’aider, sans jamais dire qu’il allait le faire en suivant une voie illégale.
 
N. Fall décidera de garder cachés tous les documents du Burkinabé. Il réussira à lui obtenir un extrait de naissance. Il ne lui restait que la carte nationale d’identité. C’est alors qu’il s’est rendu au commissariat de Ndamatou en compagnie de son protégé. Malheureusement, son interlocuteur constatera des irrégularités. C’est ainsi qu’ils ont été arrêtés. 
 
Après des heures de plaidoirie, le tribunal a rendu son verdict en les condamnant à trois mois de prison ferme...
Vendredi 23 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :