Thiès / Collaboration UIT-Mairie de ville : Les deux institutions (municipale et universitaire) paraphent une convention de partenariat.


Pour relever les défis de développement et les préoccupation des populations de la ville de Thiès, le nouveau maire de la ville, le Docteur Babacar Diop, propose une série de projets à fort impact à travers une approche participative et une mise en œuvre basée sur le partenariat public-privé pour le développement de ladite cité. C'est d'ailleurs dans cette lancée que s'inscrit sa récente visite à l'Université Iba Der Thiam (UIT) de Thiès.

En effet, le maire compte mettre en place les bases solides d’une collaboration pour l’amélioration significative des conditions de vie des populations . "Je suis venu solliciter un accompagnement de l'université de Thiès dans nos projets d'aménagement, d'assainissement, de  reconstruction des espaces verts, notre projet de bibliothèque municipale, la numérisation de notre état civil, la mobilisation des ressources et la protection de notre patrimoine culturel. Je suis venu avec mes équipes pour partager notre vision de Thiès ville verte, Thiès ville durable, Thiès ville intelligente", a laissé entendre l'édile de la ville.

Cette rencontre avec le professeur Ramatoulaye Diagne Mbengue par ailleurs recteur de l'université de Thiès, devra permettre à l'UIT et à la mairie de ville de repartir sur de nouvelles bases de collaboration. "Je sors d'ici très satisfait de cette rencontre et très renforcé et par la conviction que nous pouvons faire de grandes choses pour notre ville avec ce partenariat pour moi qui sera une sorte de laboratoire et qui pourra inspirer demain. Cette université peut participer au processus de transformation structurelle profonde de la ville de Thiès car, cette université est dans cette disposition", poursuit-il, avant de remercier le recteur pour sa collaboration. 

Docteur Babacar Diop compte également mettre en place des comités techniques pour la matérialisation de tous ses projets avec l'UFR set et  l'ENSA pour le développement de la cité du rail. 

Le recteur de l'UIT, Mme Ramatoulaye Diagne Mbengue, est revenue pour sa part sur l'importance de collaborer avec les institutions pour l'atteinte de leurs objectifs. "La visite du maire de la ville, le Docteur Babacar Diop est très révélatrice. Elle montre que Monsieur le maire a compris l'importance de l'université. Il est lui-même universitaire. Il a compris également le changement qui s'opère au sein des universités. Pendant longtemps les universités sont restées repliées sur elles-mêmes. On disait que les universités sont dans une tour d'ivoire. Et cela est en train de changer", fait-elle remarquer.

En effet, selon le professeur Ramatoulaye Diagne Mbengue, "les universités aujourd'hui n'ont de sens que tant qu'elles sont en mesure de se mettre au service de la communauté, au service de la société. Et j'étais très heureuse de recevoir la demande du maire, de la transmettre à mes collaborateurs, de la transmettre au directeur des établissements, à l'école doctorale, aux directeurs centraux et aux chefs de services de l'université de Thiès parce que sa demande implique tout le monde".

Aussi, de l'avis de Ramatoulaye Diagne Mbengue, les travaux des universités doivent être revalorisés afin qu'ils puissent impacter sur le plan économique et social, les populations. "L'université de Thiès est une université de métier qui correspond aux attentes de la société. Parce que c'est une université qui est à l'écoute du monde socioéconomique. Elle est à l'écoute de la société et de toutes les demandes formulées par le maire et par ses collaborateurs qui ont reçu un écho favorable de la part de l'université de Thiès et cela est très encourageant", indique le professeur Ramatoulaye Diagne Mbengue.

Qui explique : "il y a quelques jours, vous étiez avec nous pour les doctorales et le thème choisi par la recherche et par l'école doctorale c'était : la valorisation des résultats de la recherche.  La visite de ce matin nous donne raison et nous montre que les travaux de recherches que nous menons dans les temples du savoir sont des travaux qui doivent être valorisés pour impacter le développement, la vie quotidienne des citoyens et pour améliorer les conditions de vie des communautés". 

La mairie de ville de Thiès entend impliquer l’Université Iba Der Thiam dans sa stratégie de coopération décentralisée par la mise en lien avec d’autres universités de nos villes jumelles également, un accompagnement technique pour la recherche de financement dans le cadre des appels à projet. Elle compte cependant, revisiter la convention signée en 2006 avec l’université de Thiès afin de l'adapter aux nouveaux enjeux des deux institutions...
Vendredi 15 Avril 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :