Thiès : "Ce que Mamadou Dia a fait pour ce pays mérite reconnaissance et ce serait une grande œuvre de justice" (Dr Babacar Diop)


Le maire de la ville de Thiès a présidé la cérémonie officielle de l'inauguration de la stèle commémorative de Mamadou Dia. 60 ans déjà, date à laquelle, ce dernier, victime d'un complot a été arrêté et envoyé à la prison de Kédougou. Il est sans conteste, selon le Dr Babacar Diop, l'un des plus grands hommes politiques de l'histoire du pays. Un homme dont l'histoire reste méconnue. 
En effet, selon lui, "c'est Mamadou Dia qui a permis de sauver Dakar car les français voulaient le rattacher à la France".
Le maire de ville a également saisi l'occasion pour rappeler que Mamadou Dia mérite reconnaissance et réhabilitation. Avant de faire remarquer que les acteurs clés cette crise de l'époque, (le chef d'État major des armées, le général Jean Alfred Diallo et le procureur Ousmane Camara) et qui s'est soldée par l'inculpation de Mamadou Dia, ont tous dit qu'il n'a jamais voulu faire de coup d'État. C'était un faux coups d'État, dira-t-il, fabriqué de toutes pièces par le régime du président Senghor. "On était dans un régime parlementaire et Mamadou Diop, président du conseil gouvernemental avait tous les pouvoirs en main. Il a signé l'acte d'indépendance du Sénégal. Il a installé le premier gouvernement du Sénégal. Il a conçu le premier plan de développement économique du Sénégal. C'est lui qui a mis en place l'ENA et l'ENEA. Il nommait aux emplois civils et militaires. Il avait toute l'administration en main. Comment peut-on avoir tous ces pouvoirs et vouloir faire un coup d'État ?", s'interroge-t-il. Pour dire, selon lui, que ce n'était qu'une liquidation politique contre le projet révolutionnaire de Mamadou Dia qui devait montrer la voie du développement à toute l'Afrique. Malgré cela, poursuit-il, Mamadou Dia a gardé ses convictions jusqu'à la mort. "C'était un anticapitaliste, un anti-impérialiste et personne n'a jamais réussi à acheter sa conscience. Il a vécu 90 ans de lutte pleine", rappelle-t-il. "C'est une grande école pour la jeunesse Africaine. Amadou Makhtar Mbow et Valdio Ndiaye étaient des ministres et des alliés de  Mamadou Dia. Comment peut-on célébrer toutes ces personnalités et laisser en rade Mamadou Dia?", se demande-t-il. "Ce que Mamadou Dia a fait pour ce pays mérite reconnaissance et ce serait une grande œuvre de justice", a-t-il tenu à lancer. Non sans signaler : "Il est temps que les jeunes et les Sénégalais connaissent l'histoire de Mamadou Dia".
Samedi 17 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :