Sénégal/ Commerçants tués et saccages des boutiques: L'ACIS réclame une enquête "transparente"


L'Association des Commerçants et Industriels du Sénégal a tenu ce week-end à Kaolack une réunion avec ses membres venus des 3 départements de la région. L'objectif était de massifier davantage cette structure afin qu'elle puisse étendre ses tentacules dans tout Kaolack.
 
L'ACIS a saisi cette occasion, à travers son chargé des halles et marchés, Mame Thierno Diop, pour se prononcer sur l'actualité nationale notamment les derniers remous au Sénégal ayant occasionné des pertes considérables pour les commerçants.
 
" Ce que nous avons constaté, c'est que depuis 2021, on ne travaille plus. A Chaque fois, nos boutiques sont pillées...des commerçants ont été tués. Nous demandons à ce qu'une enquête soit faite d'une façon transparente...", a martelé M. Diop.
 
" En effet, nos boutiques sont pillées, mais ce qui est bizarre, c'est que les grandes surfaces, on les protège et on laisse les boutiques des sénégalais, c'est paradoxal!", a-t-il regretté
 
L'ACIS demande ainsi aux sénégalais de privilégier les manifestations pacifiques et à l'État d'arrêter d'interdire les manifestations. " Nous avons constaté que lorsque les manifestations ne sont pas interdites, les gens manifestent librement et rentrent chez eux de manière paisible", a fait remarquer le responsable des halles et marchés.
 
Les membres de l'ACIS se sont aussi penchés sur les tracasseries portuaires, la Douane etc...
 
Lundi 19 Février 2024
Moussa Fall/ Jamal Ndong



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :