Secteurs pétro-gazier et extractif : la société civile veut plus de transparence sur les questions environnementales


Le secteur extractif qui polarise l'exploitation des ressources naturelles telles que les minéraux, le pétrole et le gaz, est un pilier de l'économie nationale dans de nombreux pays. Sa contribution significative au produit intérieur brut (PIB), aux recettes fiscales et à la création d'emplois le place au cœur des programmes de développement économique. Cependant, cette importance stratégique s'accompagne d'un impact environnemental non négligeable, qui soulève des défis considérables en matière de durabilité et de gestion écologique. 

La société civile à travers la coalition Publiez Ce Que Vous Payez/Sénégal et en collaboration avec Expertise France, a tenu ce 9 juillet 2024 un atelier de partage des résultats de l’analyse sur la situation actuelle de la conformité du Sénégal au regard de l’exigence 6.4 de l’ITIE. 

En effet,  « l’exigence 6.4 de la norme de l’ITIE » encourage les pays membres à divulguer des informations sur la gestion et le suivi de l’impact environnemental des industries extractives. 

Ainsi l’objectif de cet atelier, dans un premier temps, est de  contribuer à évaluer le niveau de conformité du Sénégal à l'exigence 6.4 de la norme ITIE, mais aussi d’identifier les contraintes et défis actuels dans la gouvernance du secteur extractif, notamment en ce qui concerne les impacts environnementaux et sociaux des activités extractives.  

 

À cet effet, un document synthétique des discussions et des conclusions de l'atelier sera produit, pouvant ainsi servir de cadre pour des plaidoyers et des actions à l’attention des autorités compétentes et des entreprises extractives. 

Mercredi 10 Juillet 2024
Alain Bonang



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :