Retrait des bases militaires françaises: des ONGs de la société civile contraintes par la police de déposer leur mémorandum à la Présidence


Des organisations de la société civile qui entendaient déposer, ce 11 juillet, un mémorandum pour le retrait des bases militaires françaises du Sénégal ont été éconduites par la police. Les agents de la sécurité publique n’ont pas facilité la tâche aux différentes organisations signataires du mémorandum qui ont effectué le déplacement au boulevard de la République.

En leur intimant l’ordre de quitter la voie publique alors que ces dernières s’apprêtaient à tenir un point de presse près du building administratif du président Mamadou Dia, les policiers les ont accompagné jusqu’au rond-point de la place Soweto où elles se sont dispersées. Urgences Panafricanistes Sénégal, JIF Afrik, Sénégal Notre Priorité, Africa First, Alliance Africaine pour la Résilience et la Transparence Unifiée, Nittu Dëgg Valeur, Les Marcheurs Dakar Thieytou, Ligue Panafricaine UMOJA, Nioo Lank et les Héritiers de Valdiodio Ndiaye sont les organisations signataires du mémorandum.
Jeudi 11 Juillet 2024
Moussa Beye



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :