REF21 à Paris : L'annualisation du rendez-vous économique actée, le Sénégal a répondu à l'appel.


REF21 à Paris : L'annualisation du  rendez-vous économique actée, le Sénégal a répondu à l'appel.

Réunies les 24 et 25 août dans le cadre de la Rencontre des Entreprises Francophones (REF21) à Paris, les organisations patronales francophones ont, dans une déclaration commune, affirmé leur attachement à coopérer dans un esprit de partage et d'efficacité facilité par l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), le Forum Francophone des Affaires (FFA), les États et collectivités territoriales, les élus, les partenaires techniques et financiers internationaux, les organismes de coopération régionale et internationale, les organisations non gouvernementales ainsi que les organisations des autres grandes zones linguistiques et toutes les composantes de leurs différentes sociétés.

 

Convaincues que la richesse de la francophonie provient des flux entre les différentes entreprises, les organisations patronales francophones ont décidé à l'occasion de ce rendez-vous international, de procéder à l'annualisation d'une rencontre économique francophone (La REF Francophone) et la transformation du comité de pilotage en une plateforme permanente de dialogue et de coordination des patronats francophones, préfiguration d'une structuration plus profonde des actions à terme. 

 

Ainsi, pour renforcer cette dynamique, les organisations patronales francophones ont appelé à la mobilisation des forces économiques francophones dans le cadre du sommet de Djerba prévu les 20 et 21 novembre 2021 en Tunisie. En marge du sommet politique, un forum économique sera organisé. Il constituera une étape importante pour prolonger le travail amorcé à Paris et pour porter un agenda économique francophone au service des entreprises et des populations.

 

Dans la déclaration commune signée par une vingtaine de pays et partenaires économiques dont le Sénégal, les organisations patronales francophones ont rappelé la nécessité de porter une francophonie économique d'actions et de solutions par et pour les entreprises privées qu'elles représentent. Ces solutions tendront entre autres, à l'insertion des jeunes dans le marché de l'emploi, la formation des actifs, la création d'entreprises mais aussi proposition sur les défis contemporains, relève le document.

 

UNE VINGTAINE DE MEMBRES DU SECTEUR PUBLIC ET PRIVÉ SÉNÉGALAIS A PRIS PART AU REF21.

 

Dans son intervention au sommet de la REF20, le chef de l'État, Macky Sall, avait déclaré que face à une économie mondiale essoufflée, l'Afrique en construction est une source d'opportunités et d'investissements. C'est aussi un acteur qui demande des rapports de partenariat plus qualitatifs, plus justes et plus équitables, pour une croissance et une prospérité partagées. 

 

C'est dans ce contexte que le Sénégal veut rester dans cette dynamique avec la Phase II du Plan Sénégal Emergent sur la séquence 2019-2023, avait-il expliqué, annonçant que le Programme d'Actions prioritaires (PAP) de cette Phase II porte sur des secteurs cibles comme les infrastructures, les mines, l'énergie, y compris l'exploitation du gaz et du pétrole, le transport, l'agriculture et l'agro business, la construction, avec un programme quinquennal de 100 000 logements, le tourisme, la finance, les industries et l'économie numérique. C'est ainsi qu'une importante délégation de 20 membres du secteur public et privé sénégalais a tenu à marquer sa présence à ce rendez-vous d'affaires avec la présence de l'ambassadeur du Sénégal à Paris.

 

La délégation sénégalaise comporte des entreprises du BTP, du maritime, de l'industrie, du numérique, de la finance, de l’assurance, du tourisme, de l’énergie, de la formation et du téléservice.

 

Des acteurs du public, notamment la Senelec et le Port Autonome de Dakar (PAD) avaient des représentants dans la délégation sénégalaise.

 

La tribune leur a tous permis de nouer des partenariats d’affaires mais aussi de développer leur marché dans l’espace francophone. Le Sénégal participe à plusieurs panels et est impliqué dans le volet maritime de la REF21. Le Sénégal sera, à cet effet, une force de proposition et porteur de dossiers dans le cadre de la francophonie économique.

 

L'espace francophone c'est plus de 512 millions de locuteurs partageant une même langue, 16% du PIB mondial, des pays avec de forts taux de croissance, des entreprises de toutes tailles et évoluant dans tous les secteurs d'activités économiques, innovantes et compétitives comptant de nombreux leaders mondiaux, des places financières de première importance, un droit des affaires ayant une base commune, une capacité d'innovation forte et une démographie dynamique avec une population jeune, 3/4 de cette population auront moins de 30 ans en 2060.


REF21 à Paris : L'annualisation du  rendez-vous économique actée, le Sénégal a répondu à l'appel.


REF21 à Paris : L'annualisation du  rendez-vous économique actée, le Sénégal a répondu à l'appel.
Mercredi 25 Août 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :