PME / Microfinance : 200 millions de FCFA décaissés pour le refinancement pour 6 caisses de URMECS. (Ministre)


La Ministre de la Microfinance et de I’Économie Sociale et solidaire a présidé ce jeudi 12 mai 2022, la cérémonie de remise de refinancement accordée à l’Union Rurale des mutuelles d’épargne et de crédit du Sénégal (URMECS). En effet, cette plateforme dont la vocation est de mener une activité pérenne et rentable au service du développement socio-économique des populations en leur permettant de participer à des activités génératrices de revenus et en leur offrant l’accès aux services financiers décentralisés, est parvenue au fil des années, d’après la ministre de la microfinance « à maintenir et conserver une place de choix au niveau des réseaux dit émergents grâce  à la persévérance et à l’engagement de ses dirigeants essentiellement tournés vers la transformation positive du vécu des couches vulnérables implantées surtout en milieu rural et jadis exclues des opportunités d’accès aux services financiers », dira le ministre Zahra Iyane Thiam Diop. 

Ainsi, c’est pour répondre aux problématiques liées en grande partie aux conditions de crédit souvent pratiquées sur le marché financier demeurant toujours difficile pour certaines structures, que dans sa politique d’inclusion financière et sociale avec l’appui du gouvernement italien, la PLASEPRI / PASPED est mise en place, dont sa stratégie d’intervention repose sur une ligne PME et une ligne Microfinance. 

Subséquemment, cette cérémonie, tenue à Yeumbeul Nord, est aussi une occasion par la ministre de la microfinance de magnifier le partenariat, qu’il juge fécond, entre URMECS et la PLASEPRI / PASPED. Ce partenariat a d’ailleurs abouti ce jour à un refinancement de 200 millions de FCFA déjà positionné sur les comptes d'URMECS. La somme est destinée à 6 caisses de l’Union régionale qui seront refinancées. 

En outre, à travers ce financement, la ministre de la microfinance et de l’économie sociale et solidaire entend, « contribuer de façon significative à la réalisation des objectifs d’inclusion financière poursuivie par l’État et déclinée dans la stratégie nationale d’inclusion financière, à savoir porter le taux de d’inclusion financière à 65 % pour les adultes, à 90 % pour les PME d’ici l’horizon 2025 », a soutenu Zahra Iyane Thiam Diop, avant d’exhorter les bénéficiaires à faire un bon usage des ressources mises à leur disposition en les remboursant selon les modalités et conditions convenu afin de donner l’opportunité a d’autres SFT de bénéficier par le mécanisme du revolving de refinancement. 
Vendredi 13 Mai 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :