« Ou je me tue ou je rebondis » : l’histoire de Sonia Mabiala, coach de vie.

C’est un hotel de Dakar qui a accueilli la première séance de partage d’informations du coach de vie avec la presse ce mardi 23 Mars 2021.


Mon histoire a été ma motivation
 
Lady Sonia s’attribue la troisième personne du singulier pour conter son histoire. Se définissant comme une jolie femme avec beaucoup de blessures, une femme pieuse mais frustrée, malheureuse au point qu’elle voulut en finir avec cette vie.
« Je voulais me suicider », telle est sa réponse à l’interpellation de la journaliste de Dakaractu sur la question de ce qui a été la motivation de Lady Sonia à se lancer au coaching de vie.
Elle poursuit  : «  Je me suis découverte et c’était dur, mais quand je me suis retrouvée, lady Sonia est née... »

Innocence arrachée, dignité et honneur bafoués autant de malheureux événements qui ont suscité une perte de confiance en Sonia Mabiala, elle se résoudra au fait qu’elle soit mariée et maman. Elle décide alors de prendre sa vie en main. Une introspection qui lui vaudra une gloire et une influence incommensurables.
Devenue coach de vie ainsi, de développement personnel, elle contera son histoire aux quatre coins du globe et prendra à témoin l’opinion afin de promouvoir son savoir-faire et son dynamisme dans le coaching.
La congolaise d’origine aidera beaucoup de personnes, mais s’intéressera spécialement au leadership féminin en Afrique, notamment au Sénégal. Un pays qui a vu naître beaucoup de femmes influentes au cours des dernières années. Un accroissement qui la motivera à organiser en ce mois de Mars une tournée dédiée aux actions sociales.
 
« Quand une femme se lève c’est toute une nation qui se lève »

L’envergure de la femme dans la société a stimulé le coach Sonia à s’intéresser au développement du genre féminin considéré le sexe faible. Mieux encore, à s’impliquer dans le leadership et l’entrepreneuriat féminin, une manière pour elle de contribuer à l’ascension de la gente féminine. C’est l’occasion pour Lady Sonia de rappeler les raisons de sa venue au Sénégal. Elle étale lors de cette séance d’échanges son programme d’aide sociale et
la cérémonie prévue pour décerner des Awards d’une valeur d’ 1 million 500 mille francs CFA environ à cinq (5) femmes sénégalaises qui se sont fait remarquer au niveau de l’entrepreneuriat...
 
 
 
 
 
 
Mercredi 24 Mars 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :