ONAS/ gestion des inondations 2023: Mamour Diallo tire un Bilan positif et invite la population à plus de collaboration


L’Office National de l’Assainissement du Sénégal en partenariat avec l’ONG Speak-UP africa a tenu ce mardi 28 novembre une journée de restitution de la gestion des inondations.

Cette journée de partage et de d’échanges avec, la population et l’ensemble des acteurs notamment les élus territoriaux ainsi que les Organisations communautaires de base (OCB) est la stratégie déployée par l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (ONAS) pour faire non seulement un bilan du travail accompli pour l’année 2022-2023 dans la gestion des inondations, mais aussi prêter une oreille attentive à la population pour recueillir leurs critiques sur les services offerts par l’ONAS.



En effet, la Direction générale a procédé à une mise en œuvre anticipative des mesures contenues dans la matrice des actions prioritaires avec le lancement des Opérations Pré- hivernage dès le 13 mars 2023 au lieu des mois d’avril et de mai.

Le lancement des OPH a été suivi par des visites régulières sur les sites par le Directeur général, Monsieur Mamadou Mamour Diallo afin de s’assurer du contrôle de l’exécution des mesures arrêtées. Ces visites ont notamment concerné Touba, Tivaouane, Fatick, Saint-Louis, Richard Toll et Louga. 

Une réussite, constatée de tous pour l’ONAS, qui en un temps record a su démarrer et parachever la construction des ouvrages névralgiques d’évacuation et de stockage des eaux comme ce fut le cas dans la Zone de Captage, au Centre de Santé Philippe Maguilène Senghor, à Touba… etc.



En résumé, plus de 700 milliards de francs CFA sont investis dans l’assainissement entre 2012 et 2022 par l’état du sénégal.

Toutes ces actions mises en œuvre ont contribué à réduire de manière significative les inondations aussi bien à Dakar que dans certaines villes de l’intérieur du pays.

De ce fait, l’ONAS et son partenaire Speak Up Africa ont jugé utile de capitaliser cette expérience, d’en identifier les contraintes et  manquements afin de dégager des perspectives d’autant plus que la gestion des inondations reste un défi pour tous les pays dans ce contexte de changement climatique qui se manifeste entre autres par des pluies exceptionnelles.
Mardi 28 Novembre 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :