Munitions saisies par la Douane : le fabricant italien Fiocchi avoue mais «ignore» les raisons de l’escale de l'Eolika au Sénégal


Dans l’un de ses articles consacrés à la saisie des munitions de guerre réalisée par la douane sénégalaise, dakaractu révélait que Fiocchi Munizioni est le fabricant.  Dans un communiqué envoyé à votre site suite à un mail envoyé par nos soins ce 19 janvier, l’entreprise italienne confirme que la marchandise estimée à 3 milliards FCFA par les douaniers est issue de sa propre production.
Les cartons exhibés par les soldats de l’économie ont montré des cartouches de guerre de calibre 5.56 mm OTAN, des cartouches à blanc destiné aux entrainements et des cartouches de 9 mm Luger. Poursuivant, Fiocchi indique que l’opération commerciale n’a rien d’illégal puisqu’elle a été « soumise à l’autorisation préalable des autorités italiennes ».
Le communiqué reçu à Dakaractu précise cependant que « l’opération n’est pas destinée au Sénégal mais à la République dominicaine ». 
Au sujet du trajet emprunté par le navire dont l’identité n’a pas précisé dans le communiqué, l’entreprise italienne spécialisée dans la fabrication de munitions de petit calibre avoue avoir « commandé un transport direct jusqu’à destination en prévoyant une escale technique en Espagne ».
Après l’étape de Las Palmas, en Espagne, le navire Eolika, battant pavillon guyanien, a continué son voyage à Dakar où il est arrivé le 19 décembre. Un passage dont Fiocchi affirme n’avoir pas reçu de notification préalable et dit ignorer les raisons.
Pour terminer, Fiocchi assure avoir alerté les autorités nationales et les autorités diplomatiques sénégalaises et met en garde « toute personne contre le fait de diffuser des informations fausses et non vérifiées visant à porter atteinte à sa réputation ».
Jeudi 20 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :