Motion de censure de Birame Soulèye Diop et Cie : Quels sont les arguments de Yewwi pour destituer le gouvernement de Amadou Ba ?

Les membres du groupe parlementaire de la coalition Yewwi Askan Wi entendent bien poursuivre leurs efforts pour démettre le gouvernement. Ils ont ainsi avancé les motifs qui fondent leur posture .


Pour la coalition Yewwi Askan Wi, cette motion de censure se présente comme une motion de défiance à l'égard du Premier ministre qui n'a pas voulu se soumettre à un vote de confiance des députés. Elle estime que le Premier ministre doit accepter les résultats des urnes et se soumettre à un vote de confiance des députés. Il y va de la dignité et de la crédibilité de l'institution parlementaire. « Aujourd'hui, ce n'est plus le cas : les députés ont l'occasion de restaurer l'intégrité de la fonction parlementaire, mais à condition que le pouvoir exécutif accepte la légitimité du suffrage universel », font savoir les députés de Yewwi Askan  Wi dans les motifs avancés.

 

Birame Soulèye Diop et ses camarades estiment que la déclaration de politique générale est l'occasion idéale accordée au Premier Ministre pour réunir les conditions d'une légitimité incontestable. Dans notre système, les députés sont chargés d'investir le Premier Ministre, de le contrôler et de le sanctionner.

 

Ainsi, refuser de poser la question de confiance à la suite de sa déclaration de politique générale signifie, selon les parlementaires de Yewwi, que le Premier ministre a décidé de bloquer la démocratie par une attitude de défiance à la légitimité du suffrage universel. « Voter la censure du gouvernement, c'est confirmer que les sénégalais, dans une large majorité, ne sont pas convaincus de la déclaration de politique générale du Premier Ministre », ajoutent les députés qui considèrent que la démocratie apaisée n’est pas acquise, la  gouvernance transparente, de même que d’autres aspirations des sénégalais... 

Jeudi 15 Décembre 2022



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :