Master en Management et Régulation des Marchés publics : l'Arcop, l’Ucad et l'ENA couronnent la 8ᵉ promotion


Six promotions, soit près de 70 auditeurs, ont reçu le jeudi 11 janvier 2024 leur diplôme de master en Management et Régulation des Marchés Publics. Ce diplôme est le fruit d’une collaboration tripartite entre l’Autorité de régulation de la commande publique (ARCOP), l’École nationale d’administration (ENA) et l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

Prenant la parole, Saër Niang, directeur général de l’ARCOP déclare : « Nous pouvons certifier que ceux qui ont suivi ce programme sont de véritables spécialistes et disposent de compétences et connaissances techniques avérées pour pouvoir conduire un processus de passation des marchés. »

 Le master professionnel de management et de régulation des marchés publics a été créé en 2012 par l’ARCOP et ses partenaires. Le diplôme est reconnu par le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES). En présence du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et l’Innovation, Moussa Baldé qui a présidé cette remise de diplôme, le directeur général de l’ARCOP rappelle les objectifs de ce master. « L’objectif de ce master est de mettre à la disposition des administrations publiques et privées une masse d’experts aguerris en passation des marchés », précise Saër Niang. 

D’ailleurs, Moussa Baldé ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et l’Innovation qui a présidé cette remise de diplôme, va dans le même sens que le directeur de l’ARCOP. « Le capital humain, c'est l’axe deux du « plan Sénégal émergent » qui est le plan qui matérialise la vision du président de la République Macky Sall pour un Sénégal moderne et un Sénégal qui progresse. Et qui dit progrès, parle de commandes publiques […]. Donc, je pense que cela permet à notre pays d’avoir un capital humain dans un domaine extrêmement important pour le développement durable », assure le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.  

 
 
Vendredi 12 Janvier 2024
Alain Bonang



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :